Dans un article précédent (article disponible ICI), j’ai abordé l’importance qu’ont les photos des biens que vous vendez ou louez pour : attirer les clients vers vos annonces et pas celles de vos concurrents; et démontrer, lors d’un rendez-vous mandat, votre engagement, votre dynamisme et la qualité des services que vous offrez.

photographie-immobilier

Ce constat fait, comment obtenir des photos de qualité? Quel appareil photo utiliser lorsqu’on est agent immobilier? Quelle différence et quelle valeur ajoutée apporte un photographe immobilier par rapport à vos photos prises avec votre appareil photo numérique ou avec votre téléphone portable?

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

 

  • Quel appareil photo utiliser pour faire de la photographie immobilière comme un PRO;
  • Quel accessoire acheter : trépied, objectif, flash, etc.;
  • Les secrets d’une photographie immobilière.

Vous êtes déjà membre Premium ?

 

à propos

Article rédigé par Aurélien Aumond

Cet article a été rédigé par Aurélien Aumond, titulaire d'une licence de droit immobilier et négociateur depuis 2005. Photographe immobilier depuis 2010 sur la région Rhône Alpes, je développe et fais connaître ce nouveau service aux professionnels de l'immobilier pour ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Hippolyte says:

    Bonjour et merci pour cet article très intéressant,

    Je suis tout à fait d’accord avec vous sur : « l’investissement personnel et passer le temps nécessaire pour créer des images qui vous feront indéniablement sortir du lot » , car aujourd’hui les particuliers sont déjà bien équipé, à nous, professionnels, de se démarquer à la fois du particulier et de la concurrence.

    Cependant, en ce qui concerne la luminosité de vos photos, que pensez vous d’une fonction HDR avec l’appareil ? Ce qui évite de passer du temps sur des logiciels de retouche et d’avoir une très belle luminosité directement sur les photos.

    Merci pour votre réponse,

    Cordialement,

    K. Hippolyte
    MonPropreAgent.fr

  2. M. Chauvin - Photographe Immobilier à Marseille says:

    Bravo Aurélien pour cet article très réussi !

    Mis à part l’objectif (17-40mm L) et le trépied, nous utilisons le même équipement 😉

    Le temps passé à réaliser les photos et ensuite à les retoucher risque d’en surprendre plus d’un ! Pourtant, sachant que les photos sont ce qui va principalement intéresser les acquéreurs et locataires potentiels, on voit que c’est effectivement un investissement rentable.

    Bien sûr, ce temps s’adapte en fonction des projets, mais on ne réalise pas un beau reportage immobilier en 10 minutes chrono.

    Au plaisir de lire tes prochains articles.

    Matthieu

  3. Immopix says:

    Comme quoi le matériel ne fait pas tout!
    Bravo pour l’article Aurélien.

    Pour que votre agence se démarque faites appel à un photographe immobilier pro.

    Immopix.fr à Paris, Nantes et Rennes.

  4. Thierry - Cimm Immobilier Mandeure (25) says:

    Bonjour,

    Bien que je partage, et très largement, tous les articles allant dans le sens de la mise en valeur d’un bien immobilier à la vente, je trouve que vous exagérez quelque peu …

    Inciter à travailler avec un Canon 5DMarkIII pour avoir tous les réglages ainsi que le mode raw (ce que permet à peu près la totalité des boitiers réflex) + un caillou à 2.000 €uros (alors qu’on trouve de très bons UGA à 500/600 euros ) … cela me semble « légèrement » excessif.

    Enfin, 30/45 minutes pour retoucher les TF/TC de la photo (avec un ciel qui semble rester crâmé) et … 3 heures !!! pour la piscine … n’exagérons pas !

    N’oublions pas, enfin, pas que nos photos sont destinées pour la quasi totalité à être publiées sur internet, et pas à des tirages de 8 m2.

    NB : Je ne suis pas photographe professionnel (que « amateur ») et je travaille à mes heures perdues avec un D800€.
    Pour le boulot, je viens d’acheter un petit sigma 10-20 à prix sympa : n’est-ce pas amplement suffsamment ?

  5. LaPhotographieImmobiliere says:

    Bonjour à tous.
    J’émettrai quelques réserves sur le temps de prise de vue et de post production. 1h de PdV + 3h de retouche pour une photo de piscine?! Il y a un problème quelque part… J’imagine mal un pro de l’immobilier payer 4h de travail d’un photographe pour une seul photo. A moins que ce dernier travail largement en dessous du smic horaire, ce dont je doute.
    Autre remarque: Le Canon 5D mark 2 a d’autres équivalents que le Mark 3. Que faites vous de la gamme Nikon? (D700, D800, D3 ou D4).
    Par contre pour le RAW, c’est effectivement la seule façon de faire un beau et bon travail!

    Benoit & Dominique
    laphotographieimmobiliere.fr Nantes / Tours.

  6. Aurélien Aumond says:

    Bonjour et merci à tous pour vos commentaires !

    Hippolyte > J’ai vraiment du mal avec le rendu HDR souvent trop « dur » à l’oeil et une impression « plastique » que j’apprécie peu.
    Néanmoins j’ai déjà pu voir de très beaux résultats, très fins sur du HDR mais cela reste malheureusement très minoritaire et ce n’est pas la solution que j’ai personnellement retenue.
    Je n’ai en revanche pas encore pu tester les fonctions intégrées directement dans les derniers boîtiers sortis.

    Matthieu & Laurent > 😉

    Thierry > Si vous prenez le temps de relire l’article, vous vous apercevrez que je ne me pose pas en dictateur de la photo, j’explique juste avec quoi je travaille et comment ! Je n’incite donc personne à investir obligatoirement dans ce matériel 🙂
    Effectivement d’autres boîtiers reflex d’entrée de gamme associés à des UGA tels que celui que vous citez feront parfaitement l’affaire, malheureusement je ne peux pas en parler puisque je ne les utilise pas au quotidien.
    Quant à la qualité d’image, je pense qu’il faut malgré tout mettre l’accent dessus et toujours viser le meilleur à l’ère des tablettes et des sites avec portfolio en plein écran, et ce même si les tirages de 8m2 sont rares (cela arrive malgré tout régulièrement pour certains promoteurs).

    Laphotographieimmobiliere > Encore une fois, je parle du matériel que j’utilise, je ne fais de pub ni pour Canon ni pour Nikon ni pour aucune marque. Bien évidemment toutes les gammes pros sont valables, à chacun de faire son choix.

    Enfin, pour ce qui est de la création de la photo extérieure, oui, je passe 1h en prise de vue puisque chaque partie de l’image est illuminée au flash. Une photo = un endroit éclairé par un flash (cela irait plus vite avec 30 flashs, on est d’accord).
    L’image présentée en l’occurrence est un composite de 30 images au total, et donc 30 allers retours entre le lieu éclairé (jardin, facade, transats, piscine etc…) et l’appareil pour vérifier l’exposition de chaque photo.
    Ensuite, pour combiner ces 30 photos en post-production, cela me prend effectivement aux alentours de 3h.

    Pour ce qui est du temps passé, du coût d’une telle image et à ce qu’un agent ou un propriétaire est prêt à payer, en tant que professionnels connaissant l’immobilier, vous saurez que l’investissement en communication n’est pas le même pour un T4 à 200.000€ à Grenoble que pour une villa à Saint Tropez affichée à 4.000.000€ !
    Au final, c’est un choix que vous faites de viser tel ou tel marché 🙂

    Bonne soirée et bon week end à tous !

    Aurélien

  7. Hippolyte says:

    Bonjour Aurélien,

    En effet, il faut manier la fonction HDR avec prudence car le rendu peut parfois être trop « plastic » et déformer les couleurs (notamment le blanc des fenêtres en noir). Pour ma part, je travail avec un Nikon D5200 avec un objectif de 10 mm, je suis assez content de l’angle, qui me permet d’avoir une vue presque « intégrale » de la pièce. N’hésitez pas à consulter mon site Monpropreagent.fr pour voir le rendu.

    Je vous souhaite une bonne continuation,

    Cordialement,

    K. Hippolyte

    • Aurélien Aumond says:

      Personnellement je ne pense pas que cela mette en valeur un bien.
      Cela permet éventuellement de donner un esprit différent aux photos, attention tout de même à rester dans l’esprit du bien présenté pour éviter les mauvaises surprises à la visite.
      Après, une mauvaise photo, même avec un filtre, restera une mauvaise photo.
      A utiliser avec parcimonie !

  8. aubray says:

    Bonjour. Futur négociateur en recherche de réseau sérieux. Que pensez vous de la photographie à 360°?.

    Merci de votre réponse. Cela me donnera un argument supplémentaire pour m’aider dans mon choix.

    DA

  9. JEAN PIERRE FAIEFF says:

    Bonjour,
    je travail avec un nikon One objectif 6,7 30 et cela me convient parfaitement, passer 30mn par photo me semble un peu exagéré ! le principal c’est de maitriser son appareil et de réaliser des photos avec très peu de retouches.
    Bonne ventes à tous.