503 millions de dollars. C’est le montant levé par Fifth Wall Ventures pour investir dans les entreprises tech orientées immobilier.Le fond s’est déjà illustré en finançant notamment VTS, OpenDoor, ou encore Industrious. Ce nouveau tour de table permet de doubler la première levée de précédemment effectuée par Fifth Wall Ventures en 2017), et qui s’élevait à 212 millions de dollars.

Les fonds ont été levés auprès de sociétés américaines (sociétés immobilières et sociétés de placement immobilier) telles que Cushman & Wakelfield, Marriott International, Equity Residential, ou encore Starwood Capital (entre autres). Des internationaux ont également été attirés, venant notamment du Japon, de l’Espagne, de Singapour et du Royaume-Uni.

Avec l’évolution de la PropTech, les sociétés de capital-risque sont de plus en plus intéressées par les possibilités offertes. Le rapport du CREtech indique que 12.6 milliards de dollars au total ont été injectés dans le secteur, en 2017. L’offre de Fifth Wall va donc dans ce sens, en mettant en commun l’expertise de puissantes sociétés immobilières, avec un réseau de distribution pour ses jeunes pousses.