Google a récemment annoncé que les développeurs devront payer pour pouvoir envoyer des requêtes à leur service Google Maps. Pour l’immobilier, cela signifie que de nombreux services portant sur la géolocalisation devront désormais s’acquitter de cette dîme.  

Tous les services qui utilisent l’API de Google Maps pour calculer un itinéraire ou un temps de trajet devront désormais utiliser la « Google Maps Platform », qui sera payante. Le changement devrait prendre place le 11 juin, ce qui laisse très peu de temps aux éditeurs des différentes solutions pour se tourner vers une autre solution. Pour convaincre ces derniers de rester chez lui Google prévoit d’offrir 200$ par mois de prestations aux utilisaqteurs. On ne sait pas encore quelles seront les retombées de ce changement. Est-ce que Google finira par faire un mouvement totalement payant, sans offrir les 200$ ? Est-ce que Google va réussir à jouer de son monopole pour conserver les développeurs sur son service ? En tout cas, on attend de voir quelles seront les retombées sur les différents acteurs de l’immobilier.