Google continue sa traque des sites « non mobile-friendly » et a annoncé qu’il comptait pénaliser (encore plus) les sites Internet dont les pages seront trop lentes sur mobile. Ce changement dans l’algorithme devrait prendre effet à partir du mois de juillet 2018 sous le nom de « Speed Update ». 

Ce n’est pas la première fois que la firme de Mountain View s’en prend aux sites ne répondant pas aux critères de navigation sur les devices mobiles. En 2016, le réseau a déployé deux évolutions de son algorithme, qui allaient déjà dans cette direction. Les habitudes de navigation allant de plus en plus vers le mobile, c’est naturel que le moteur se positionne sur ces problématiques. Surtout que le temps d’attention sur ces écrans est bien moins élevé que sur un desktop. Concrètement, cette annonce renforce l’intérêt pour les professionnels d’aller chercher à optimiser leur site Internet pour une navigation via ces devices. Nous vous parlions notamment des différentes actions à mettre en place dans notre article sur les tendances qui impacteront le référencement dans l’année 2018. 

Source