Keller Williams, le réseau d’agents hybrides qui ne cesse de faire parler de lui, à récemment annoncé sa volonté de retirer plusieurs milliers d’agents inactifs de ses listes de collaborateur. L’objectif du réseau est d’assainir sa base d’agents et ainsi pouvoir déployer des outils à la bonne échelle.

D’après la rumeur ce sont près de 30% des agents Keller Williams qui seraient des agents « fantomes » ou « dormants » si l’on devait reprendre la sémantique des films d’espionnage. Il semblerait que le fait de conserver des agents dans les listings bien qu’ils ne soient plus chez KW depuis longtemps ait été une pratique répandue dans le réseau afin de pouvoir annoncer un grand nombre de collaborateurs. Néanmoins le CEO de la firme à décidé de pallier à ce manque en rétablissant des comptes juste et ainsi pouvoir annoncer sur chaque territoire le véritable nombre. Comme je l’ai dit l’objectif est, certes, de pouvoir tenir des comptes justes mais aussi d’éviter la déception des clients.