Deux ans après avoir récolté 345 millions de dollars, la startup brésilienne réalise une deuxième levée de fonds de 300 millions de dollars. Si en 2019, la licorne était valorisée à 1 milliard de dollars, actuellement elle est cotée à 4 milliards. Une belle montée en puissance quand on met le total de ses levées de fonds en perspective depuis son lancement en 2013 : soit 635 millions de dollars.

Que propose QuintoAndar ?

À l’origine, la startup QuintoAndar s’est engagée à simplifier la gestion locative via le développement d’un algorithme. Concrètement, cet algorithme analyse le profil et les critères de recherche d’un client pour pouvoir lui proposer un logement adéquat. Grâce à cette technologie, la plateforme a pu automatiser tous les process liés à la gestion locative et les compléter avec d’autres services. On retrouve la sélection du candidat et la signature des contrats pour l’offre classique. Côté innovation, la proptech s’est distinguée en proposant une mise en location en quelques jours contre 1 mois (en règle générale) ainsi que dans la prise en charge d’une garantie pour les locataires.

Son offre initiale semble avoir évolué depuis 2019 au point de se transformer en potentielle marketplace de l’immobilier. Les clients ont maintenant la possibilité d’acheter via la plateforme. Ces derniers peuvent accéder au portail de la startup, se mettre en relation avec des courtiers puis acquérir leur propriété directement sur QuintoAndar.

Quelles évolutions pour la licorne

Tout d’abord, il est intéressant d’observer de plus près les investisseurs impliqués dans cette levée de fonds. On retrouve SoftBank (fournisseur de de WeWork) mais aussi Ribbit Capital, davantage tourné vers la Fintech (solutions de technologies financières). Si on s’appuie sur les aspirations de Ribbit Capital, la startup brésilienne tend à devenir un « grand magasin de l’immobilier » où les prospects pourront louer et acheter mais aussi obtenir directement des prêts ou des assurances.

Enfin, comme toute startup ayant réalisé une grosse levée de fonds qui se respecte, QuintoAndar ambitionne d’exporter son modèle à l’international. En effet, on a appris que la licorne souhaitait s’attaquer au marché mexicain. De fait, ces 300 millions de dollars lui serviront à recruter de nouveaux talents pour accompagner sa croissance et à renforcer la technologie de sa plateforme. On peut donc, à bon droit, s’attendre à ce que la marketplace étende plus largement son modèle, à commencer par d’autres pays d’Amérique du Sud.

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium