Les syndics de copropriété doivent eux aussi remettre en question leur façon de travailler. Plus de réactivité, plus d’efficacité et de transparence. Tels sont les atouts majeurs auxquels cette branche de l’immobilier doit répondre. La marque Bellman entendait déjà remédier à cela au moment de son lancement, il y a huit mois en misant sur la digitalisation. Désormais, la société poursuit sa croissance avec cette levée de fonds de 4 millions d’€ et ses 100 copropriétés sous gestion.

À quoi va servir cette levée de fonds ?

De prime abord, à perfectionner ses services. Bellman avait fait le pari d’utiliser la technologie pour améliorer la relation et le suivi client. Pour que la digitalisation serve les intérêts humains, elle a besoin de plus de gestionnaires qualifiés. C’est ici la deuxième visée de ce fonds. Recruter davantage de gestionnaires pour mieux accompagner les copropriétaires et booster la performance du syndic de copropriété.

Comment fonctionne ce syndic ?

Pour garantir la satisfaction des copropriétaires, Bellman a développé deux plateformes. Un portail pour les copropriétaires, pour assurer un travail plus direct et collaboratif avec ces derniers. Enfin, un logiciel interne, développé à destination des gestionnaires et comptables pour gagner plus de temps dans le traitement de leurs dossiers. 

Équipe Bellman Syndic De Copropriété

Les syndics de copropriété ont encore mauvaise presse. Accusé d’être peu réactif, peu transparent ou encore trop focalisé sur les volets administratifs ou comptables, ce secteur doit faire peau neuve.
Bellman donne ici la voie vers une gestion plus transparente, plus rapide et plus humaine de la gestion de copropriété grâce à l’innovation technologique.