Le promoteur immobilier Nexity vient d’inaugurer son tout nouvel espace à innover. Situé au sein du siège parisien de l’entreprise, le « Nexity Lab » permet à celle-ci de réaliser des expérimentations à tailles réelles. Connexion Internet en Li-Fi, environnements de travail collaboratifs ou encore nouvelles solutions de mobilité… le promoteur s’interroge sur le bâtiment de demain.

Avec ce projet, Nexity teste les innovations qui viendront s’intégrer aux projets immobiliers des années à venir. Le Li-Fi, par exemple, est une technologie de communication qui utilise les rayons lumineux. Concrètement, elle permet aux appareils situés dans la zone d’éclairage de se connecter à Internet. Ce procédé pourrait bien remplacer le Wi-Fi et donc être totalement intégré à notre mode de vie. 

Avec le Nexity Lab, l’entreprise teste de nouvelles façons d’aborder les problématiques du bâtiment et de la mobilité des résidents. Les collaborateurs sont incités à pratiquer l’autopartage et le covoiturage, notamment grâce à un « crédit mobilité ». Crédit qui leur permet de bénéficier d’avantages, auprès de compagnies de location par exemple. On peut également citer le rapprochement avec la startup Zenpark  (qui propose des solutions de parking partagé) ou encore la mise à disposition de véhicules en autopartage pour les clients de certains programmes. Le promoteur pense que ces services relèveront du domaine de l’immobilier résident d’ici quelques années. 

Le bâtiment de demain devra, également, être écoresponsable tout en s’intégrant à un style de vie urbain. L’entreprise s’est associée avec la startup sous les fraises afin d’installer des potagers verticaux sur le toit du bâtiment. Une façon d’atteindre cet objectif environnemental et de créer un lieu de vie agréable. 

vertical-garden-immobilier

L’entreprise a ouvert des espaces de coworking : les « Blue Office ». Ces environnements de travail allient des prestations de services destinées aux professionnels et une ambiance similaire à celle que l’on peut retrouver chez soi. Les tiers-lieux et espaces de coworking feront partie intégrante de nos villes dans le futur. En se positionnant sur ce marché, Nexity essaie de prendre de l’avance sur l’évolution de nos modes de vie. 

Nexity développe également la notion du bâtiment connecté. Par exemple, le service « Eugénie at work » est présenté comme un majordome de l’immobilier de bureaux. Celui-ci permet aux collaborateurs de l’entreprise d’accéder au bâtiment avec leur smartphone ou encore de réserver une salle de réunion via un chatbot, l’objectif étant de faciliter l’accès aux différents services et l’utilisation de ces espaces. 

Ce lancement de la part du groupe Nexity ouvre de nombreuses pistes de réflexion quant à la place des services au sein du bâtiment. Ces changements pourraient transformer le métier immobilier. Le professionnel ne vendrait plus de biens, mais un package de services différents. En parlant de nouveaux bâtiments, vous pouvez retrouver notre article sur 20 projets architecturaux qui s’inscrivent dans l’immobilier de demain. De notre côté, on attend de voir la pérennité de ces expérimentations. N’hésitez pas à nous dire en commentaires ce que vous pensez de ce type d’initiatives.