Le groupe Nexity vient d’annoncer la tenue d’enchères exceptionnelles du 27 au 29 mai 2019 dans le cadre de la commercialisation de certains de ces programmes neufs. Deux formes d’enchères seront mises en place dans le cadre de cette opération : des enchères progressives et des enchères dégressives.

Les enchères ne sont pas nouvelles dans le monde de l’immobilier, mais il est toujours intéressant de voir un acteur aussi installé que Nexity s’essayer à nouvelle façon de commercialiser ses programmes.

Comme on le mentionnait plus haut, deux types d’enchères seront utilisées durant cette opération. Les enchères progressives et les enchères dégressives. Si les premières reprennent le concept que l’on connait tous, c’est-à-dire que les participants sont invités à soumettre une offre et que le plus offrant l’emporte, l’enchère dégressive est, elle, une pratique moins commune. En effet, ici un prix de base est fixé et ce dernier descend toutes les trentes secondes. Le candidat qui se positionne en premier remporte l’enchère.

Un concept qui, même si on le retrouve déjà chez certains prestataires de l’enchère immobilière tels que Kadran (qui est derrière l’opération avec Nexity), change des pratiques traditionnelles et apporte du dynamisme à la vente. Le prix qui baisse constamment apporte une notion « d’opportunité » ainsi que la notion « d’urgence », deux leviers que le principe des enchères active déjà et qui sont ici renforcés.