Il y a quelques mois de cela, on avait du mal à se prononcer concernant le positionnement de l’agence en ligne Purplebricks. Depuis son lancement, nous présentions cette startup comme une agence hybride low-cost, du fait de son tarif unique à 999£ à destination des propriétaires. Cette agence hybride lance une offre “satisfait ou remboursé”. Son but : rassurer les propriétaires si des fois la plateforme échouait à vendre leur bien. Autrement dit : inciter plus de vendeurs à faire appel à Purplebricks. Nouvelle offre commerciale ou aveu de faiblesse ?

À quoi répond cette garantie ?

Si on s’appuie sur les déclarations de son directeur général, Vic Darvey : à un manque de crédibilité. Malgré ses 2 offres à 999£ et 4499£, l’agence en ligne était perçue comme une “alternative de bricolage » dans le marché d’immobilier, manquant d’expertise locale. Cette nouvelle garantie est donc l’occasion d’affirmer sa connaissance du marché en prenant le risque de rembourser un client en cas d’échec. Et d’ajouter à cela, plus de sécurité et plus de transparence à ses prospects vendeurs.

Néanmoins, l’agence en ligne semble convaincue par son positionnement. Toujours selon son directeur général, Purplebricks a trouvé « la bonne équipe de direction, la bonne stratégie et la bonne technologie pour continuer à développer l’entreprise. » Si son offre low-cost à 999£ semblait mitiger les clients, sa garantie de remboursement s’est révélée plus persuasive et payante. Depuis le lancement de cette formule, son taux de transformation a augmenté de 18%.

À la lecture des faits, Purplebricks n’a pas volé son étiquette d’agence hybride. On attend de voir si cette garantie, en complément de ses services à la carte, va convaincre ses prospects sur la durée. 

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium