La ville de Moscou a récemment annoncé que l’un des quartiers de la ville allait servir de zone  de test à près de trente nouvelles technologies « smart » pour le développement urbain. L’objectif de ce test « grandeur nature » est d’évaluer l’impact de ces technologies sur la vie des résidents.

Les technologies testées portent notamment sur le chauffage, l’éclairage ou encore la gestion des déchets. Le quartier désigné pour ce test grandeur nature compte plus de 8 000 habitants. Les résultats obtenus dans ce dernier orienteront, après évaluation de l’impact, le plan de rénovation urbaine de Moscou. Le quartier possède déjà une station de recharge pour véhicules électriques, avec Wi-Fi gratuit. Via une application mobile gratuite, les habitants peuvent ouvrir leurs portes sans clé ou encore répondre à l’interphone à distance.

Contrairement aux pratiques habituelles qui demandent que les villes voulant tester les technologies smart le fassent à partir de rien, Moscou agit dans un quartier déjà existant. Bien que ce soit plus difficile et moins rentable que d’en construire un nouveau, les autorités ont décidé d’œuvrer ainsi pour apporter des solutions aux habitants déjà présents. Elles ne souhaitent pas agir « loin du monde réel« . Le fait que chaque bâtiment résidentiel aie un type de construction différent permettrait de piloter des technologies de pointe dans des conditions différentes. Les premiers tests se sont faits à partir d’Avril 2018.