VTS acquiert l’une des rares positions de « licorne » dans l’univers de la Proptech, en levant 90 millions de dollars US, pour un total actuel de 187.4 millions levés au cours de ses 7 ans de vie. Le tour de table, considéré comme un des plus importants financement à risque dans l’histoire des logiciels immobiliers commerciaux, a été dirigée par Brookfield Asset Management, un des clients de VTS. Parmi les investisseurs, on compte GLP et Tishman Speyer, ainsi que Fifth Wall.

L’objectif de cette nouvelle levée de fonds est d’améliorer la plateforme sur le plan national et mondial, et d’accélérer le lancement de Truva, sa market place de l’immobilier commercial. Celui-ci est prévu pour cette année.

VTS a atteint le seuil de rentabilité l’an dernier et vu son chiffre d’affaire croître de 70%. L’entreprise américaine a également fusionné avec son concurrent Hightower en 2016, et annonce aujourd’hui plus de 35 000 utilisateurs.

On peut noter que pour une fois, le statut de « licorne », entreprise valorisée à plus de 1 milliard de dollars, n’a pas été obtenu uniquement par des levées de fonds exceptionnelles, mais aussi par le temps, les bons partenariats, et surtout un développement commercial bien mené.