Il y a maintenant près d’un an que des utilisateurs de Zillow avaient attaqué le portail à cause de son outil d’estimation Zestimate. Les internautes jugeaient que les estimations réalisées par l’outil les empêchaient de vendre leurs propriétés au bon prix. La plainte portait sur le fait que les utilisateurs de Zestimate prenaient les estimations de l’outil pour argent comptant. Le juge vient de trancher et il semblerait que Zillow ne soit pas à mettre en cause dans cette accusation. 

Le juge a en effet estimé que Zillow présentait correctement son outil et les marges d’erreur de celui-ci. En somme, le portail ne cherche pas à abuser des internautes en leur présentant un outil d’une manière abusive. Bien qu’aujourd’hui, l’outil soit utilisé par énormément de clients et qu’il serve de référence, le portail fait son travail d’information auprès des utilisateurs. Pour le juge, c’est ensuite aux professionnels de faire la différence lors des échanges avec leurs prospects. Ce sont donc plusieurs plaintes qui ont toutes été jugées avec le même verdict. Zillow se sort donc indemne de cette affaire, qui dure depuis près d’un an.

Soulignons que dans le même temps, Zillow a lancé un appel à projet avec une dotation de 1 million de dollars pour ceux qui réussiraient à améliorer l’algorithme de son outil. On peut également faire remarquer que Zillow a récemment adopté une approche similaire à celle des iBuyers en se positionnant sur le marché de la transaction. Approche pour laquelle on peut supposer qu’il utilise son outil. Zillow a donc plutôt intérêt à ce que celui-ci soit fonctionnel s’il veut réussir ce mouvement.