L’immobilier se réinvente continuellement. Les nouveaux modes de consommation impactent le secteur. Comme le coworking vis-à-vis de l’immobilier de bureau, le coliving repense les modèles du secteur résidentiel. Une tendance qui consiste à mêler lieu de vie et environnement professionnel, le tout entouré de services pour compléter l’offre. Le coliving change notre rapport au logement, au lieu de travail et donc forcément notre façon de consommer l’immobilier. Nous verrons ici comment cela fait bouger les lignes du marché et les leviers que les acteurs traditionnels doivent activer pour prendre le train en marche. 

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Une définition claire et précise de ce qu’est le coliving et des exemples d’acteurs à travers le monde;
  • Les besoins émergents de ce nouveau mode de consommation sur vos prospects et vos clients futurs;
  • L’impact de cette tendance sur le marché et les offres immobiliers;
  • Comment les professionnels du secteur abordent-ils leur rapport coliving et immobilier?

Cet article a été écrit avec la participation de Marina Detienne, qui fonde un projet de coliving en Île-de-France, et de Youri Dauber, fondateur de Cohabs

QU’EST-CE QUE LE COLIVING?

Définition du coliving

Description et définition du concept

Avant de partir sur les impacts du coliving sur le secteur immobilier, il convient de bien définir notre sujet. Qu’est-ce que le coliving, exactement? Si l’on s’en réfère à Wikipédia, le coliving est défini comme un « mode de vie communautaire unissant colocation et coworking ». Cette définition est au final satisfaisante. Les espaces de coliving se divisent entre les parties logement, qui sont bien souvent des chambres personnelles, les lieux de travail et les espaces partagés permettant d’échanger et se divertir (salle de sports, salle cinéma, salle multimédia…).

Imaginez un appartement où le salon et la cuisine sont destinés au coworking et où les personnes vivent en colocation, chacun ayant une chambre personnelle. C’est une bonne visualisation d’un espace de coliving. Maintenant, il faut appliquer cette organisation à l’échelle d’une maison, d’un étage ou encore d’un immeuble. Les résidences étudiantes avec des cuisines communes, des salles de travail et de loisirs partagées, peuvent être considérées comme du coliving du point de vue de la définition. Ce sont même, à mon sens, l’une des premières formes du coliving.

coliving_illustration_dossier_tendances_innovation_immobilier

Quelques chiffres autour du coliving

Il y a encore peu d’études qui ont été réalisées sur le coliving. Néanmoins, en cherchant bien, on peut retrouver quelques données afin de nous informer sur la « santé » de ce secteur. Des chiffres qui nous amènent à penser que le coliving pourrait bien s’implanter comme une solution pérenne et viable dans le paysage de la gestion locative. 

 

Image tirée du "guide ultime du coliving", rédigé par Outsite
Image tirée du « guide ultime du coliving », rédigé par Outsite

Le Coliving : pour qui et pourquoi? 

Quelle cible pour le coliving?

Pour l’instant, le coliving cible principalement des personnes nomades comme des freelancers, startupeurs, artistes, personnes à leur compte… Des segments de clientèle très proche de ceux du coworking. Cela peut sembler être une niche, mais rappelons qu’aux États-Unis, le pourcentage de travailleurs freelance atteint dorénavant les 35 % de la population active. Toutefois, comme pour la colocation, qui s’est rapidement transformée, ce marché pourrait rapidement attirer les clients de la location traditionnelle.

Le « tout-en-un » et le partage : des nouvelles tendances de l’immobilier

Certains espaces de coliving comme WeLive proposent des offres clés en main. Le loyer donne accès au logement, à l’espace de coworking, mais également à tout un panel de services (femme de ménage, pressing, courses, bières illimitées…). Et c’est ici que se trouve l’un des enjeux les plus intéressants pour le marché de la gestion locative. En effet, cette partie service est un élément de différenciation qui pourrait s’étendre au-delà du coliving. 

Offrir une réponse aux envies des nouveaux arrivés sur le marché immobilier 

On peut également considérer le coliving comme une réponse à l’arrivée des Millennials sur le marché immobilier. Cette clientèle est demandeuse de solutions moins contraignantes, plus faciles d’accès et proposant des services au-delà des murs. C’est encore ici un des enjeux principaux de cette tendance et de l’immobilier au sens large : créer des services au-delà des murs. Cela passe par la création d’espaces partagés dans les copropriétés, mais cela peut aller plus loin avec des offres immobilières complètement construites autour de ces services. 

community_coliving_illustration_cible_immobilier_innovation

Les différents modèles de coliving et les acteurs du marché

Il existe différents acteurs, et donc différents modèles de coliving. On retrouve des similarités entre les différents types de coliving, mais la mentalité de chacun est quelque peu différente. On distingue trois types de modèles sur ce marché : 

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des startups dans leu ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir Membre Immobilier 2.0 gratuitement