Après deux années exceptionnelles, le marché de l’immobilier semble se tendre, ces derniers mois. Le beau temps est de retour, mais le climat politique et la suite d’événements malheureux ne poussent pas à l’investissement. Et ce, malgré des taux bas.

De son côté, la Proptech galvanise et intimide le marché. Mais son objectif n’est pas de le relancer. Au mieux, de le fluidifier. La réalité est que l’immobilier reste un métier de terrain où il faut aller dénicher les acheteurs et les vendeurs pour créer la rencontre.

Le nerf de la guerre, c’est le stock. Dans l’ancien, c’est donc l’entrée de mandats qui constituent la clef. Pour entrer des mandats, l’estimation est centrale. Et nombre d’acteurs semblent l’avoir compris.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Comment les portails effectuent leur pivot vers la génération de leads vendeurs;
  • Pourquoi l’estimation est sur toutes les lèvres des professionnels;
  • Comment les professionnels peuvent s’adapter à ces évolutions du marché.

Les portails immobiliers veulent générer des mandats pour les pros de l’immobilier

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite