La dématérialisation est une problématique majeure à laquelle doit répondre le secteur de l’immobilier. Un enjeu encore plus à propos étant donné l’épidémie qui restreint les interactions sociales et physiques. Le Groupe DP Logiciels est reconnu pour avoir développé de nombreuses solutions logicielles. Solutions qui s’inscrivent dans la dynamique digitale que doivent suivre les professionnels de l’immobilier. Guillaume Le Diguerher, directeur commercial de H2I et Rodacom, revient sur les apports des outils lancés par le Groupe DP Logiciels et nous confie sa vision en ce qui concerne la dématérialisation du secteur.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre société? Date de création, nombre de collaborateurs, nombre de clients?

H2I fait partie du Groupe DP Logiciels (Krier, Entities, Tissot, Rodacom) et est composée d’une trentaine de collaborateurs, plus de 4500 utilisateurs licenciés sur toute la France. H2I est un éditeur de logiciels, intégrateurs de solutions et prestataires de services à destination des ADB, syndics de copropriétés, bailleurs sociaux et institutionnels.

On a donc ici affaire à des solutions qui s’adressent à de nombreuses branches de l’immobilier et montrent la voie vers plus de simplicité et plus de professionnalisme.

Quelle est la principale problématique que vous essayez de résoudre avec votre solution? Et quel positionnement avez-vous choisi pour résoudre cette problématique? (Technologie? Regroupement de fonctionnalités? Accompagnement sur mesure? )

La dématérialisation des assemblées générales est actuellement au cœur de notre développement. Nous sommes capables de dématérialiser, de la convocation par une lettre recommandée électronique (qui arrive de manière sécurisée sur la boîte mail du copropriétaire) à la tenue de l’assemblé générale en visio. Le copropriétaire s’identifie via son espace client, puis se connecte dans une salle virtuelle, d’où il peut voter en interaction avec notre logiciel AGCOP de tenue d’assemblées générales. Le regroupement des fonctionnalités à destination du métier des syndics de copropriétés est donc au cœur du positionnement et des stratégies menées par H2I.  

Pourquoi, selon vous, est-il primordial que les professionnels de l’immobilier s’attaquent à cette problématique de nos jours?

Tout d’abord parce que cette problématique est actuelle. Il est primordial que les syndics de copropriétés disposent d’outils dématérialisés, qui leur permettent de travailler à distance. Cet enjeu ne concerne pas seulement ce corps de métier. Il est lié à la digitalisation des métiers de l’immobilier, que nous traitons depuis des années et qui s’accélère avec la crise sanitaire actuelle.

Concrètement, comment résoudre cette problématique leur permet-il d’être plus efficaces dans leur business et de générer plus de chiffre d’affaires? 

La dématérialisation permet de réduire les coûts de papier et d’envoi pour la tenue des assemblées générales de copropriété (lettres recommandées électroniques) et de s’adapter à de nouveaux moyens de communication et de participation (visio). La dématérialisation des métiers liés à la copropriété permet donc d’investir paradoxalement moins, mais mieux. C’est le cap vers une amélioration constante du métier, qui rendra les professionnels plus compétents et plus performants.

Quels sont pour vous les enjeux principaux auxquels sont confrontés les professionnels de l’immobilier actuellement? Quels sont les éléments qu’ils doivent surveiller pour être efficaces dans leur activité au quotidien? 

Les professionnels doivent faire face à un surcroît d’activité pour la tenue des assemblées générales et doivent s’adapter pour apporter plus de réactivité et de sécurité (sanitaire, informatique) à leurs clients. Ces enjeux et ces éléments à prendre en compte ne concernent pas uniquement les syndics de copropriétés. Tous les professionnels de l’immobilier, sans exception, doivent être en mesure de rebondir rapidement et s’imposer comme des experts responsables de leurs clients. On peut citer le cas des agents immobiliers, qui doivent s’assurer du respect des normes sanitaires au cours d’une visite.

Quels sont les enjeux à venir pour votre société et ses solutions dans les temps à venir (intégration d’une nouvelle technologie, développement de nouvelles fonctionnalités, lancement sur d’autres territoires…)?

Nous travaillons sur une messagerie totalement intégrée à nos logiciels, afin de fluidifier la communication entre les professionnels et leurs clients.  Nous développons également des intelligences artificielles sur les automatismes métiers, pour apporter plus d’innovation et encore plus de simplicité au secteur. Enfin, le Groupe DP Logiciels travaille sur des solutions adaptées à la gestion de copropriétés, notamment pour les bailleurs sociaux.

Si je devais vous demander les trois innovations qui vont marquer l’immobilier dans les mois et les années à venir?

Comme annoncée dans la réponse précédente, la mise en place d’intelligence artificielle sur les automatismes métiers. Enfin, nous développons des solutions inbound marketing pour la génération de prospects à forte valeur ajoutée. 

Hormis se tourner vers votre solution, quels conseils donneriez-vous à des professionnels de l’immobilier qui souhaitent réinventer leur métier, ou bien à de jeunes professionnels se lançant sur le marché?

Tout d’abord, être en phase avec les problématiques du secteur afin de fournir des outils adaptés. Il faut d’abord penser au cœur de métier avant de multiplier les solutions digitales, qui ne sont pas forcément interconnectées, afin de s’adapter aux réels besoins et projets des clients. C’est de cette manière que l’on peut construire un business solide et pérenne.

Cet article concerne H2I (Logiciel gestion immobilière, Logiciels de gestion des incidents, Logiciels immobiliers, Proptech Digital Days).

à propos

La Réserve

Article rédigé par La Réserve

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium