À quoi doit ressembler l’agence immobilière d’aujourd’hui ? C’est l’enjeu soulevé dans cet atelier supervisé par Raphael Bochner, CEO de la startup SweepBright, aux côtés de Thomas Lepelaars, CEO de Nodalview, et de Vincent Bagourd pour PriceHubble. Nos trois intervenants ont profité de cette occasion pour nous donner les clés d’une bonne agence connectée. Soit mettre en place de nouveaux process et intégrer de nouveaux outils qui vont vous permettre de travailler de façon fluide et efficace. Voici les 5 conseils pour y parvenir.

1. Les agences aujourd’hui DOIVENT travailler avec de nouveaux outils 

L’emploi du verbe devoir n’est pas anodin. C’est une obligation. On peut même dire que ce sont DES obligations. 

D’abord, d’un point de vue légal, sociétal et environnemental. Avec la loi antigaspillage, il est par exemple interdit de distribuer des flyers immobiliers si les boîtes aux lettres comportent un autocollant « Stop Pub ». On va donc privilégier des supports plus personnalisés ou des campagnes publicitaires en ligne.

Ensuite, en raison de la crise sanitaire. À l’heure où les interactions physiques sont (presque) proscrites, il est inconcevable pour un professionnel de l’immobilier de travailler sans la visite virtuelle et un outil de signature électronique. 

Ça tombe bien, la crise a permis d’accélérer l’adoption de ces nouveaux outils. Ces derniers permettant aux agences de poursuivre leurs activités en toutes circonstances et d’être plus agiles.

2. Les clefs des agences nouvelle génération pour doper leur efficacité

En marge de cet atelier, une question se pose : comment fait-on en tant qu’agence pour rester efficace au vu de ces évolutions ? Selon nos trois intervenants, la solution se trouve dans l’émergence des agences nouvelle génération qui montrent la voie :  

Les clefs de ces acteurs, les voici : 

  • Expérience client;
  • Automatisation;
  • Marketing digital avancé.

Ce qui permet à ces acteurs d’enclencher ces 3 leviers, c’est d’avoir un portefeuille d’outils digitaux. Soit d’avoir plusieurs outils qui automatisent, exécutent et sécurisent le parcours client. On va par exemple retrouver l’estimation immobilière avec des algorithmes, un agenda en ligne pour simplifier les rendez-vous ou un outil de scoring pour sélectionner les acheteurs. « C’est là que cette notion d’agence connectée prend son sens », définit Raphael Bochner.

3. Le smartphone devient un outil complet et global pour les professionnels de l’immobilier

Il est intéressant de voir comment l’usage du téléphone a évolué pour un agent immobilier. Le téléphone était déjà l’outil principal du professionnel de l’immobilier pour contacter ses clients. Désormais, les fonctionnalités de cet outil s’étoffent et permettent de réaliser toutes les activités d’un professionnel.

Le smartphone permet à un agent d’être plus réactif et crée de l’instantanéité. Par exemple, après la création d’une visite virtuelle sur une application, un expert immobilier peut ensuite l’intégrer directement sur une annonce ou l’envoyer directement à des acheteurs. 

Même avantage après la rencontre d’un prospect. Ce dernier peut directement intégrer ce contact dans son CRM et commencer le process de lead nurturing. 

4. Les professionnels de l’immobilier doivent combattre les doubles saisies

En 2021, la double saisie d’information est à proscrire pour un agent immobilier. En effet, cela représente une perte de temps et d’efficacité et une potentielle source d’erreurs. 

Aujourd’hui, lorsqu’on choisit un outil, il est primordial de se demander s’il va pouvoir être intégré à d’autres outils et comportera des possibilités d’automatisation. De telle sorte que chaque outil doit pouvoir récupérer les données de base automatiquement, sans que vous ayez à intervenir.

On peut par exemple évoquer SweepBright et sa connexion avec Zapier. Cet outil permet justement d’intégrer automatiquement des partenaires et d’avoir un accès central à une multitude de fonctionnalités. On assiste ainsi à des prestataires immobiliers qui deviennent des marketplaces. Les agents immobiliers doivent donc s’emparer de cette multiplicité de services. 

5. L’agence immobilière doit faire preuve de multiples expertises et les outils sont là pour l’aider

Difficile de résumer ce conseil d’une meilleure manière que Raphael Bochner (SweepBright) : « l’agent immobilier d’aujourd’hui doit être un expert en tout, un expert immobilier, un expert juridique, un expert financier, un expert en décoration… et ce sont les outils qu’il met en place qui lui permettent d’atteindre ce statut d’expert. » 

Ce point résonne justement avec les trois clefs des agences nouvelle génération pour être performant : expérience client, automatisation et marketing digital avancé. Il s’inscrit également dans la philosophie du logiciel SweepBright. Le leitmotiv de cette startup étant de transformer le parcours agence en expérience digitale via son logiciel immobilier. 

Vous connaissez maintenant les 5 piliers pour faire de votre agence une agence connectée. Soit une agence qui permet d’optimiser et de valoriser l’expérience client de façon fluide et efficace. À vous d’utiliser un portefeuille d’outils digitaux qui appuiera votre expertise.

Cet article concerne SweepBright (Logiciels immobiliers), Nodalview (Photographie immobilière, Visites 3D) et Pricehubble (Startups immobilières, Estimation immobilière).

à propos

Arnaud Hamzaoui

Article rédigé par Arnaud Hamzaoui

L'un des anciens chez Immobilier 2.0, on l'a formé sur les bancs de l'école! Arnaud est responsable de la section Actualités et veille sectorielle. C'est lui qui déniche les dernières news de l'industrie immobilière et qui les compile. Il s'occupe aussi de la rédaction d'a ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium