Après avoir publié son premier baromètre sur les tendances et les prix de l’immobilier professionnel, le groupe SeLoger bureaux & commerces prend une 2e fois la température du secteur pour l’année 2021. Entre impact de la COVID-19, évolution des projets et des prix, on revient sur les 5 faits majeurs qui ont été soulevés au cours de cet atelier.

Au cours de cette intervention, le groupe SeLoger bureaux & commerces s’est appuyé sur une étude auprès de chefs d’entreprises, d’investisseurs et de salariés responsables de projets pour une entreprise. Les tendances qui vont être soulignées émanent donc de ces 3 profils de professionnels.

1- La crise a eu un réel impact sur les projets des professionnels

Premier constat en demi-teinte. Parmi les professionnels qui ont été interrogés, 54 % ont déclaré que la COVID-19 avait impacté leur projet. Soit 65 % pour les projets de coworking et 65 % pour les fonds de commerce. Néanmoins, la moitié d’entre eux (49 %) considère que la COVID-19 a été le déclencheur de leur projet. Vente et location confondues. 

Avec la crise sanitaire et les mesures de confinement, ces données ne sont pas vraiment surprenantes. Néanmoins, les professionnels de l’immobilier de bureau et de commerce ont tout intérêt à faire un audit sur ces projets. Puisque la pandémie a été un déclencheur, vers quelles structures se sont tournés ces professionnels ? Qu’ont-ils recherché dans leurs nouveaux locaux ?

Utiliser cette tendance est une bonne manière d’investir et de proposer à votre tour des espaces de travail plus adaptés. 

2- Les professionnels en recherche de locaux d’activités ou d’entrepôts subissent la tension du marché

Ici, des données qui vont vous guider dans votre audit auprès de vos prospects. Selon SeLoger bureaux & commerces

  • 36 % des professionnels sondés se plaignent de l’absence de biens correspondant à leurs attentes;
  • 36 % considèrent les prix du marché trop élevés;
  • 55 % craignent que les prix ne diminuent pas.

Pourtant, et c’est la bonne nouvelle de cette tendance, 80 % des professionnels considèrent que c’est le moment opportun pour concrétiser leur projet.

En tant que professionnel de l’immobilier, vous devez proposer votre analyse du marché local. Notamment au niveau des prix. Démentez ces craintes si elles sont infondées ou justifiez le prix d’un achat ou d’une location. Enfin, avec la crise sanitaire, valorisez des espaces de travail qui rassureront les entreprises : espaces de travail plus aérés, mais aussi des packs de services disponibles dans les locaux.

3- Les professionnels en recherche de bureaux et coworking voient le télétravail comme une opportunité 

D’après le baromètre de SeLoger bureaux & commerces, 43 % des professionnels sondés voient le télétravail comme une opportunité.

  • 88 % pensent que le télétravail va favoriser le développement du coworking à long terme.
  • 57 % trouvent que le télétravail a eu un impact positif sur leur recherche. 

Que nous démontrent ces données ? L’attrait pour le coworking et la flexibilité que permet ce type de contrat. 

Vous avez donc une carte à jouer sur la mise à disposition de bureaux flexibles. Puisque quasiment 9 professionnels sur 10 envisagent le développement du coworking, tournez-vous vers ce modèle de travail et réactivez votre base de données à ce sujet. Vous pouvez par exemple suggérer des espaces de coworking à vos prospects.

4- Une vraie scission entre les projets d’achat et de location 

Le télétravail ayant été systématisé, voire forcé, beaucoup de professionnels se sont retrouvés à payer un loyer « pour rien ». Conséquemment, selon SeLoger bureaux & commerces : 

  • 33 % des preneurs interrogés ont déclaré vouloir acheter, 68 % prévoient une baisse des prix;
  • 36% délaissent le bail 3/6/9 pour un bail précaire.

Une donnée nous intéresse particulièrement : le projet d’achat. Même conseil que dans la tendance n° 2 : réalisez une étude de marché sur les prix de l’immobilier de bureau et envoyez-la à vos prospects. Enfin, si baisse des prix et opportunités il y a, envoyez une sélection de locaux qui correspondent à ces attentes. Jouez sur les prix, mais aussi sur l’attractivité de ces quartiers : zones bien desservies, quartier vivant, activités à faire dans les locaux ou à proximité…

5- Les professionnels gardent confiance dans l’aboutissement de leur projet en 2021

C’est la bonne nouvelle de cet atelier. Selon Seloger bureaux & commerces :

  • 79 % des professionnels pensent concrétiser leurs recherches dans les 6 prochains mois;
  • 72 % pensent que c’est le moment opportun pour réaliser leur projet.

Toutefois, 46 % pensent concrétiser leur projet d’ici le second semestre contre 38 % au premier semestre.

Comment interpréter ces chiffres ? Vous avez sans doute dans votre base de données une majorité de prospects qui cherchent à acheter ou à louer rapidement. À vous d’être réactif et de relancer ces contacts pour concrétiser leur projet. Le tout en prenant bien compte d’autres tendances relevées : l’attrait pour le coworking (ou du moins des contrats plus flexibles) et l’achat de locaux.

Segmentez également votre accroche et prenez en compte les 46 % de professionnels qui préfèrent reporter cette action au second semestre. Rassurez et donnez des garanties à ces clients. Profitez-en pour identifier les freins à cette hésitation.

En conclusion de cet atelier, les nouvelles sont plutôt bonnes. On décèle à la fois une réelle envie de se tourner vers des contrats plus flexibles et plus en phase avec la crise sanitaire. À vous de déceler les meilleures opportunités pour vos clients, mais surtout, d’avoir une vision sur ce que sera le monde du travail post-COVID-19. Anticiper ces changements est la meilleure façon d’avoir de l’avance sur vos concurrents !

Cet article concerne SeLoger bureaux & commerce (Portails immobilier d'entreprise).

à propos

Arnaud Hamzaoui

Article rédigé par Arnaud Hamzaoui

L'un des anciens chez Immobilier 2.0, on l'a formé sur les bancs de l'école! Arnaud est responsable de la section Actualités et veille sectorielle. C'est lui qui déniche les dernières news de l'industrie immobilière et qui les compile. Il s'occupe aussi de la rédaction d'a ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium