La croissance fulgurante des IoT (Internet of Things, l’Internet des objets), dans l’immobilier résidentiel et tertiaire, entraîne une multiplication de nouvelles prestations de services vers de nouveaux acteurs. L’agent immobilier a une belle carte à jouer, et à plusieurs niveaux : intégration BIM, gestion des biens connectés et des retours clients, maintenance prédictive, optimisation des contacts prospects… Il doit cependant bien identifier les atouts et les freins actuels de l’IoT, notamment en termes de législation et de sécurité.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Ce qu’est concrètement l’Internet des objets
  • Les enjeux des smartcities et du smartbuilding
  • La place des professionnels de l’immobilier dans ce nouvel écosystème.

L’IoT, qu’est-ce que c’est ?

L’IoT, l’Internet of Things (Internet des objets), ou « Objets connectés », regroupe l’ensemble des objets connectés intégrés aux bâtiments : par exemple un capteur chargé de réguler la température dans les bureaux, des volets électriques sensibles à la luminosité solaire, un assistant vocal du type Alexa ou Google Home, et même des wearables (montres, bracelets…) connectés à un appareil, comme un téléphone portable, pour recueillir des données relatives à l’usager, ou lui permettre d’exercer une surveillance à distance sur son habitat. La connexion entre ces objets, leur capacité à interagir les uns avec les autres et à être pilotés par un ou plusieurs utilisateurs, constitue ce que l’on appelle communément l’Internet des objets. Ce dernier fait donc appel aussi bien à des fabricants d’appareils divers (capteurs, moniteurs…), des éditeurs d’API (Application Programming Interface), des opérateurs historiques, qu’à des intégrateurs et même aujourd’hui à des agents immobiliers (BIM, gestion, maintenance). 

Plusieurs études montrent que 50 % des fonctions contrôlées par un être humain vont disparaître au cours des cinq prochaines années pour laisser place aux Objets connectés. Dans cette perspective, de nouveaux acteurs, comme les agents immobiliers, doivent ses positionner dès maintenant : conseil sur les équipements, prise en compte de nouveaux critères d’achat, nouveaux éléments de valorisation d’une propriété…

Internet Of Things Immobilier Impact Agences

L’émergence du smartbuilding, ou bâtiment intelligent

Le smartbuilding c’est le bâtiment connecté. Le bâtiment augmenté à l’aide de divers objets reliés les uns aux autres par l’internet des objets. Les objectifs du smartbuilding sont nombreux : réaliser des économies d’énergie, optimiser la gestion des espaces, amener des services dans l’immobilier… Concrètement, les applications du smartbuiding s’étendent du logiciel de gestion des salles de réunion, aux écrans installés dans les parties communes d’une copropriété pour diffuser les informations locales.

Le smartbuilding permet par exemple au résident ou au gestionnaire d’exercer une surveillance de chaque pièce d’un bâtiment ou encore de déclencher, à distance, la fonction robotique voulue dans une pièce.

Pour vous donner un ordre d’idée des attentes liées au smartbuilding : selon une étude du WBCSD (World Business Council for Sustainable Development), le bâtiment consomme aujourd’hui 40 % de l’énergie mondiale (électricité, chauffage, air conditionné, eau chaude sanitaire) : grâce au smartbuilding, une économie de 23 % cette énergie est jugée réalisable à moyen terme, en associant structure physique du bâtiment à un réseau sécurisé d’Objets connectés.

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Arnaud Hamzaoui

Article rédigé par Arnaud Hamzaoui

L'un des anciens chez Immobilier 2.0, on l'a formé sur les bancs de l'école! Arnaud est responsable de la section Actualités et veille sectorielle. C'est lui qui déniche les dernières news de l'industrie immobilière et qui les compile. Il s'occupe aussi de la rédaction d'a ... Lire la suite