Cette année encore, l’institut Médiamétrie était présent au Forum de l’innovation de la FF2i. L’occasion pour tous les professionnels rassemblés de revenir sur les chiffres marquants de l’Internet immobilier cette année. Classement des différents portails immobiliers, le nombre d’internautes ayant parcouru un site immobilier, le type d’internaute en fonction du type d’écran. Voici un petit extrait de tout ce que l’on a compilé dans cet article pour vous. 

 

Comment se porte l’Internet immobilier?

Première chose, l’immobilier sur Internet a la cote en France. Sur 45,8 millions d’internautes, ce sont près d’un tiers des 15 ans et plus qui se sont rendus sur un site immobilier durant le mois de février 2016, soit 16,8 millions. Les conférencières enfoncent le clou un peu plus loin dans la présentation : 1,6 million de Français consultent un site immobilier chaque jour! Pour une moyenne de 15 minutes passées sur le site et de 20 pages vues. 

Pour ce qui est du détail de cette annonce, Médiamétrie nous livre les chiffres par écran : 12,4 millions via un ordinateur, 4 millions avec leur smartphone et 3,9 millions grâce à une tablette. On peut donc s’apercevoir que l’ordinateur reste le device le plus utilisé pour se rendre sur un site immobilier. Cependant, les écrans mobiles sont en croissance. 

ff2i_mediametrie_chiffres_internautes_immobilier

Avec ceci, Médiamétrie nous précise que 2,4 millions des utilisateurs d’Internet ayant consulté un site immobilier l’on fait depuis deux écrans différents. Ces chiffres confirment ce que l’on savait déjà : l’Internet immobilier devient de plus en plus mobile. Si votre site Internet n’est pas adapté à une expérience sur ce type de device, vous êtes déjà en retard et il va falloir rapidement résoudre ce problème. 

À chaque écran sa cible

Avec un tiers de la population active se rendant sur un site immobilier chaque mois, il est difficile d’établir un profil « généraliste ». Par contre, Médiamétrie souligne le fait que, pour chaque catégorie de la population, il y a un écran qui se démarque.

  • On retrouve les 35-49 ans CSP+ sur les trois devices que sont mobile, tablette et desktop;
  • L’ordinateur, lui, va principalement attirer les CSP+ dont l’âge se situe entre 35 et 49 ans. Fait important : ces internautes-là ont généralement révélé une intention de souscription à un crédit immobilier sous six mois;
  • Les tablettes vont principalement être utilisées par les 50 ans et plus. Le fait qu’une population plus âgée utilise principalement les tablettes s’explique aisément par le fait que ces devices ont une ergonomie plus instinctive que les ordinateurs;
  • Les smartphones, quant à eux, sont l’écran préféré des 25-34 ans de profil CSP+ et urbain. Un constat qui n’a rien de surprenant, ces outils ayant une place prédominante dans le quotidien de cette population. 

ff2i_mediametrie_profil_par_ecran

Ces chiffres sont très importants, car ils nous confirment l’importance d’avoir une expérience client, certes unifiée, mais aussi capable de s’adapter à la cible en fonction de l’écran. Lorsque vous concevez le parcours utilisateurs des internautes sur vos différentes plateformes (site desktop, site mobile, application…), réfléchissez à qui vous vous adressez.

Par exemple, sur mobile, il sera préférable de mettre en avant un parcours client complètement dématérialisé pour répondre aux besoins des 25-34 ans. A contrario, sur tablette, il faudra penser à indiquer clairement vos coordonnées et intégrer un formulaire de rappel, les 50 ans et plus préférant rapidement entrer en contact avec une personne, une fois la prise d’information réalisée. 

Classement des portails et réseaux immobiliers

Durant la troisième partie de la conférence, les porte-parole de Médiamétrie nous ont dévoilé le classement des portails et réseaux immobiliers. Un classement divisé en fonction des écrans afin de fournir une vue globale du marché. 

Le classement des sites immobiliers sur ordinateur

mediametrie_immobilier_classement_site_immobilier_ordinateur

On peut voir sur ce classement que le marché est dominé par LeBonCoin, qui trône en première place. Avec tout de même presque le double de visiteurs uniques de SeLoger qui, lui, est à la seconde place. Au final, ce sont tout de même 7 internautes immobiliers sur dix qui se sont rendus sur l’un de ces deux sites. Autant dire qu’ils sont quasiment incontournables dans le paysage de l’Internet immobilier. 

Le classement des sites immobiliers sur mobile

 

classement_mediametrie_immobilier_smartphone

 

Le classement sur smartphone ne diffère pas énormément de celui sur desktop concernant le haut du podium, les premiers changements apparaissent à la sixième place. On retrouve donc LeBonCoin en première place, suivi par SeLoger avec cette fois-ci un écart nettement moins important entre les deux leaders.

Le classement des sites immobiliers sur tablette

classement_immobilier_mediametrie_tablettes

Sur les tablettes, c’est SeLoger qui vole la première place à LeBonCoin, qui se retrouve second. On voit apparaître en troisième place un nouvel acteur : BureauxLocaux, le site spécialisé dans l’immobilier d’entreprise. Il semblerait donc que les recherches de locaux commerciaux et bureaux se fassent sur tablette, puisque c’est le seul classement où ce portail apparaît. 

Les classements à l’international

Les conférencières ont également profité de leur présentation pour revenir sur les chiffres des sites immobiliers à travers le monde.

immobilier_classement_mondial

Tout d’abord, il faut savoir que la France est le troisième pays en ce qui concerne l’Internet immobilier. Le calcul a été réalisé en mettant en rapport le nombre d’internautes immobiliers du pays sur le nombre total d’internautes.

mediametrie_immobilier_ff2i_classementsautrepays

classement_portail_internationaux 

 

Portails et réseaux : qui sont les utilisateurs?

classement_mediametrie_immobilier_portail_affinite

Les portails immobiliers attirent énormément de trafic, notamment comparé aux chiffres des réseaux (que l’on découvre juste en bas). Ce sont les 25/34 ans et les CSP+ qui sont le plus attirés par ces sites. Un constat que l’on retrouve également dans les chiffres des réseaux immobiliers.

classement_mediametrie_immobilier_reseau_affinite

L’étude de Médiamétrie nous révèle que les réseaux immobiliers sont moins attractifs que les portails. Mais au-delà de ce constat, l’étude s’attarde sur le profil des internautes qui se rendent sur ces sites. Les 25/34 ans et les CSP+ sont les populations les plus attirées par ces enseignes, tout comme pour les portails.

À la fin de cette conférence, les porte-parole de Médiamétrie ont tenu à nous rappeler les trois points primordiaux qu’il faut retenir de cette présentation. Premier point, l’Internet immobilier est en bonne forme : 16,8 millions de Français se rendent sur un site ou application immobiliers au cours d’un mois, ce qui représente 33 % de la population de 15 ans et +. Second point, à chaque cible son écran : le desktop pour les 35/49 ans et CSP+, le mobile pour les 25/34 ans et les CSP +, les tablettes étant l’outil permettant de cibler les 50 ans et + ainsi que les autres inactifs. Troisième point à retenir : les portails sont plus consultés que les réseaux. Les portails affichent 15,4 millions de visiteurs uniques et les réseaux, 3,4 millions.

 

à propos

Arnaud Hamzaoui

Article rédigé par Arnaud Hamzaoui

L'un des anciens chez Immobilier 2.0, on l'a formé sur les bancs de l'école! Arnaud est responsable de la section Actualités et veille sectorielle. C'est lui qui déniche les dernières news de l'industrie immobilière et qui les compile. Il s'occupe aussi de la rédaction d'a ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir Membre Immobilier 2.0 gratuitement