Le rôle des bureaux de vente sur le marché du neuf s’est radicalement transformé avec le digital. Le trafic physique dans les bureaux de vente a significativement chuté et on voit de plus en plus de prospects s’y présenter avec un projet déjà finalisé. Dans ce contexte, les promoteurs sont confrontés à plusieurs questions concernant le rôle des espaces de vente, la manière de les rendre plus opérationnels et moins chers tout en y réinventant l’expérience client pour créer une réelle valeur ajoutée qui attire du trafic. Différents intervenants du secteur de l’immobilier neuf se sont réunis en table ronde pour discuter de ces préoccupations. Nous vous présentons aujourd’hui un résumé de leurs interventions. 

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Que deviennent les bureaux de vente avec l’omniprésence du digital; 
  • Quel est l’avenir des bureaux de vente; 
  • Quelles innovations nos intervenants mettent en place pour s’adapter à la nouvelle réalité.

INTERVENANTS DE LA TABLE RONDE

Animateur

  • Soline Sommers, directrice générale associée, Oswald Orb

Intervenants

  • Chrystèle Marchand-Bacchetta, directrice marketing et communication, Kaufman & Broad
  • Daphné Baudelaire, directrice associée, Artenova Immobilier
  • Nicolas Elie, coprésident, Altarea Cogedim Partenaires, et directeur général, Cogedim Vente
  • Serge Vergnaud, directeur général, Europe & Communication
  • Fabien Jourda de Vaux, directeur du développement commercial, Le Monde Immo

Que devient le bureau de vente?

Pour Chrystèle Marchand-Bacchetta de Kaufman & Broad, le bureau de vente a traditionnellement trois usages. Évidemment, il sert d’abord de lieu de travail pour le vendeur dans l’immobilier neuf. Il permet ensuite de recevoir le client et de lui faire différentes démonstrations du projet sur place. Il est finalement un panneau publicitaire du programme visible par tous, depuis la rue. 

Un lieu de concrétisation du projet immobilier

En 7 ans, la fréquentation du bureau de vente a chuté de façon drastique. Par contre, une personne sur deux en ressort avec un contrat de réservation signée. Le bureau de vente n’est donc plus le lieu où se fomente la décision, mais où se concrétise un processus. Sa fonction a changé. Comment alors matérialiser une vente qui n’est pas encore existante?

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite