Et si 2010 révolutionnait le web immobilier ? Aujourd’hui, une longue liste d’annonces immobilières accompagnées de photos mal cadrées ne suffit plus. L’internaute en veut plus. Il veut du service et ne plus perdre son temps. Les professionnels essaient donc de surfer sur ce créneau afin de ramener une partie du marché des particuliers (PAP) vers les agences. On voit ainsi fleurir une multitude de nouveaux acteurs qui proposent des services innovants, orientés consommateur. L’immobilier 2010 sera mobile, transparent, géolocalisé, immersif et communautaire. Tout un programme…

 

L’immobilier 2010 sera mobile

Les leaders du marché l’ont compris et comptent en profiter. Tous les grands portails se sont donc dotés d’une application Iphone, Android, ou Nokia. Le marché du mobile représente aujourd’hui près de 15% de l’audience de Logic-Immo avec plus de 5 millions de pages vues. Fin 2011, le mobile pourrait devenir le média majeur. On risque donc d’assister en 2010 à une concurrence acharnée de la part de ces différents acteurs.

Plus de transparence

Une autre des grandes tendances pour cette année 2010 : la transparence. On voit ainsi apparaître de jeunes sociétés qui s’engouffrent dans ce créneau pour récupérer une part du gâteau du marché des particuliers.

C’est le pari de Coocoonhome.com, en ligne depuis quelques jours, qui est le premier réseau social dédié aux particuliers et aux professionnels de l’immobilier. Un autre concept, disponible à partir du 1er février, propose même un comparateur d’agent immobilier. Vous voulez vendre un bien ? Mettez en compétition cinq agents immobiliers et choisissez celui qui vous fait la meilleure proposition. A suivre…

De la géolocalisation

On entend parler depuis un certain temps et ça commence enfin à arriver… Malgré quelques freins à l’adoption de la part des professionnels, on voit apparaître de plus en plus de services basés sur la géolocalisation des biens immobiliers. Par exemple Weezim géolocalise des biens de professionnels sur Lyon ; Immocarto fait de même pour les particuliers. Ce service, si pratique pour nous autres internautes, devrait se démocratiser en 2010, si les professionnels jouent le jeu.

Du Home Staging Virtuel

Le Home Staging fait parler lui depuis quelque temps ; sa version numérique, le home staging virtuel, risque, elle aussi, d’être un carton ! L’idée est d’utiliser des technologies 3D interactives pour projeter le futur acquéreur dans son futur achat et lui permettre de devenir son propre décorateur d’intérieurs. Des sociétés comme Moobz (que je représente), Visimmo3D ou VBSS s’engouffrent dans ce créneau et proposent des choses intéressantes.

La carte du communautaire

Un des autres enjeux 2010 est la communauté. Les réseaux sociaux comme Facebook offrent des possibilités très intéressantes pour les professionnels. Les futurs acquéreurs sont sur ces réseaux. De plus, l’habitat est un sujet propice à la création de communauté. Peu d’acteurs du secteur y ont une stratégie de marque établie mais on voit fleurir toute une communauté de pros de l’immobilier qui tâtonnent. Beaucoup de choses à faire de ce côté-là, les grands groupes devraient rapidement s’y intéresser…

La tendance 2010 sera donc au service dans le web immobilier, et du service convivial s’il vous plait. La recherche, l’acquisition ou la vente d’un bien immobilier ne doit plus être un parcours du combattant mais devenir simple, agréable, fun et surtout fructueuse.

 

{include_content_item 1979}

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite