Malgré ce que l’on peut entendre, l’immobilier est un secteur qui évolue constamment. Des changements qui vont modifier la façon dont les clients perçoivent et consomment l’immobilier. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon des innovations et des nouveaux modes de consommation à venir dans l’immobilier. Des éléments qui vont transformer l’ensemble des facettes du domaine, de l’achat jusqu’à la relation avec le syndic. Ce tour d’horizon nous permettra de revenir plus en détail sur chaque tendance dans de prochains articles. 

LES INNOVATIONS QUI CHANGENT LA RELATION DU CLIENT VIS-À-VIS DE L’IMMOBILIER

L’évolution des modes de consommation est une transformation qui a lieu sous l’impulsion de l’ensemble des protagonistes d’un domaine. Les clients vont nourrir de nouvelles attentes en rapport avec leurs expériences. Les professionnels, eux, vont chercher à contenter et surtout devancer ces attentes. Ce qui permet de démocratiser de nouveaux modèles d’affaires et de nouvelles approches. Alors quelles sont ces innovations, capables de transformer l’immobilier et le métier d’agent? 

LES INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LE BÂTIMENT 

La technologie s’intègre dans les murs

On voit arriver de plus en plus d’innovations qui s’intègrent directement dans les murs, comme le Li-Fi, une technologie de connexion à Internet qui utilise les rayons lumineux. Nexity l’a par exemple déjà intégré dans ses locaux à Paris pour en faire la commercialisation dans leur programme futur. On est ici en face d’une technologie où la qualité des équipements proposés impactera potentiellement l’acte d’achat. 

De la même manière, les outils domotiques proposent de nouvelles façons de vivre au sein de son logement. On va automatiser certaines tâches afin de faciliter la vie au résident. Si certains des devices peuvent être emmenés à chaque déménagement, ce n’est pas le cas pour tous. Les clients n’iront pas démonter les volets automatiques, les radiateurs connectés ou la climatisation programmable. Ils feront partie de la vente. Par conséquent, ces équipements auront un poids dans l’acte d’achat. smarthome_mode_consommation_immobilier_illustration

Innovations vertes

La place du bâtiment dans son environnement est remise en cause. Le bâtiment de demain devra être écoresponsable et prôner la biodiversité. Certaines startups comme sous les fraises ont développé des solutions, qui permettent aux bâtiments urbains d’accueillir des « zones vertes ». Nous avons mentionné certaines initiatives de ce type dans notre article sur les startups qui simplifient la vie des professionnels de l’immobilier.

nexity-sous-les-fraises

L’impact environnemental d’un logement ou d’un bureau est déjà un critère de choix dans le process d’achat immobilier. Avec la démocratisation de solutions comme celles-ci, ce phénomène va aller en grandissant. D’autant plus que ces initiatives tendent à dynamiser les lieux et les rendre donc plus attractifs. En février, la Chine a d’ailleurs annoncé la 1re construction d’une tour-forêt!

gratte-ciel foret

LES SERVICES AU CŒUR DE LA RÉSIDENCE

Pour changer les habitudes de consommation et les critères de choix, les nouvelles solutions doivent d’abord s’intégrer à nos modes de vie. C’est pourquoi les innovations qui se mettent au service des résidents sont à surveiller de près. 

Remettre la vie en communauté au centre de l’immobilier et des quartiers

De nouvelles solutions de mobilité se démocratisent et prennent leur place au sein du secteur immobilier. La capacité à se déplacer influe sur les choix immobiliers. Certains promoteurs et certaines startups ont commencé à s’attaquer à ces problématiques. En développant des solutions de covoiturage comme CarJob, d’autopartage avec Ubeeqo, des offres de mobilité avec CarLili ou encore du parking partagé avec Urban Park ou Zenpark, par exemple. 

ubeeqo-innovation-autopartage

D’autres initiatives se développent dans la même veine : potagers partagés, place des fêtes au sein d’un quartier construit et animé par le promoteur/constructeur, etc. Ces services s’intègrent aux paysages immobiliers et participent à l’attractivité de la localisation.

Repenser l’utilisation et l’expérience au sein des résidences/entreprises

L’expérience au sein des lieux de vie, privés comme professionnels, est en train d’être repensée. La technologie s’intègre à nos résidences et nos lieux de travail. Les technologies actuelles permettent déjà d’intégrer des cabines automatisées capables de réaliser des consultations médicales. On pense à la cabine Consult Station de H4D installée chez Icade dans le 19e arrondissement de Paris.

consult-station-icade-innovation-medicale

Demain, des bornes tactiles accueilleront les résidents en bas des bâtiments, leur permettant de suivre l’avancée de travaux, de consulter les informations, la météo, etc. La manière d’échanger avec son syndicat de propriété risque de fortement évoluer avec ces outils. Des solutions comme CityLity ou Inch permettent d’ailleurs déjà de déclarer des incidents via le mobile. Avec des écrans dans les halls ou des iBeacons à l’entrée, on pourrait recevoir les informations importantes concernant sa résidence ou son entreprise, concernant son propre logement.

Réinventer les espaces de vie

L’un des objectifs poursuivis avec ces innovations, c’est aussi de réussir à réinventer les espaces communs et leur utilisation. Nexity a par exemple développé un chatbot qui permet de réserver une salle de réunion par SMS. La salle est équipée avec Eugénie, un device connecté qui va gérer la température de la salle avant l’arrivée des invités.

innovation-box-réunion-salle-nexity

Les immeubles résidentiels commencent à accueillir des espaces partagés. Sur l’île de Nantes, des programmes immobiliers de VINCI et de REALITES développent des jardins partagés et proposent, en plus, l’accès à un espace où l’on peut venir travailler. Ces innovations apportent une nouvelle dimension à la notion de logement et d’espace de vie. D’ici peu, ce type de services risque de devenir un critère important dans l’acte d’achat.

Proposer plus que des murs 

Le concept de bâtiment évolue. On a vu que cela se transformait en un lieu de vie, un lieu de services et d’échanges. L’objectif est de redonner du sens et de l’intérêt, de sortir du cadre de « simples murs ». L’immobilier devient plus que de l’immobilier : c’est un art de vivre.

Parmi les solutions qui se développent, on peut citer Groombox. Cette entreprise propose des services de conciergerie fonctionnant à l’aide de consignes. On peut également parler de l’initiative d’autopartage du promoteur Nexity. Celui-ci met à disposition 3 Clio pour les résidents de l’un de ses programmes à Colombes. 

smart_city_illustration_immobilier_evolution

Les innovations qui changent la FAÇON DE VIVRE ET DE TRAVAILLER

L’évolution des modes de travail

Le lieu de travail est un critère important dans la réalisation d’un projet immobilier. Avec l’essor des salles de coworking et des tiers-lieux, sa définition a été grandement changée.

Par exemple, Copass propose un abonnement qui donne accès à près de 500 espaces de coworking partout autour du monde. La SNCF est actuellement en train de travailler sur la transformation de certaines gares pour qu’elles accueillent des tiers-lieux. Ces changements donnent naissance à un type de travailleur nomade, qui va consommer l’immobilier différemment. Cette évolution concerne aussi bien l’immobilier d’entreprise que le résidentiel. 

L’évolution des modes de vie

Dans cette même veine des nouveaux modes de consommation de l’immobilier, on peut citer WeLive, une initiative du réseau de coworking WeWork, qui propose des colocations « clé en main ». Les colocataires ont accès au logement ainsi qu’à un panel de services compris. Le ménage, les courses à domicile ou encore la conciergerie sont inclus dans la prestation.

Ce modèle transforme totalement le modèle immobilier et les critères traditionnels. On se rapproche d’un système immobilier à l’abonnement. 

exemple_copass_nouveau_mode_travail_immobilier

LE Professionnel DE L’IMMOBILIER DE DEMAIN VENDRA DES SERVICES

L’ARRIVÉE DE NOUVEAUX CRITÈRES POUR LES CLIENTS DANS L’IMMOBILIER

Aujourd’hui déjà, on observe une évolution dans les critères de recherche. Les clients apportent de plus en plus d’importance à la localisation d’une propriété et sa proximité avec les différentes infrastructures. La qualité de la connexion Internet est déjà un critère présent sur plusieurs portails immobiliers. C’est un service qui n’est pas dépendant de la maison en lui-même, mais de sa situation géographique. Notre étude sur le leader de la petite annonce immobilière au Royaume-Uni, Rightmove, montre la quantité de besoins qui tournent autour de l’immobilier. 

Tous ces nouveaux services vont simplement devenir des critères supplémentaires. Le conseil immobilier de demain argumentera sur la qualité de la connexion Internet, mais aussi sur les voitures disponibles gratuitement pour les résidents. La notion de bâtiment, d’achat immobilier, tout aura été redéfini par l’expérience qu’il y a autour.

rightmove_illustration_testbandepassante

L’ÉVOLUTION DU MÉTIER DE CONSEIL IMMOBILIER

Aujourd’hui, on demande à l’agent immobilier de vendre un style de vie. La prise en compte de ces services est le prolongement de cette tendance.

L’offre de service va être redéfinie. Il ne vendra plus des murs, mais un package de services dont ils font partie. L’argumentaire et le domaine d’expertise de l’agent vont s’agrandir. Les clients lui demanderont comment est l’application du syndic, si l’assistant domotique est compatible avec les données de leur précédent propriétaire/locataire ou encore comment s’organise le potager partagé de la résidence.

Les nouveaux modèles comme WeLive et Copass vont faire émerger une nouvelle typologie de clients sur le marché immobilier. Ces personnes recherchent un espace où loger, tout compris, pendant une période donnée. Les offres de ce type vont se démocratiser et peut-être qu’une partie du paysage locatif aura cette forme. 

shutterstock_519595690 (Copier)

On peut parler de tertiarisation de l’immobilier. En entreprise, au sein des lieux de vie ou encore chez soi, l’intégration de nouveaux services impacte l’ensemble des facettes du secteur. Les professionnels doivent rester à l’écoute de leur marché, de leurs clients, mais aussi des innovations, qu’elles soient sociétales ou technologiques. De façon à proposer une offre capable de répondre aux attentes des prospects et de devancer les propositions de la concurrence. 

 

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des startups dans leu ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir Membre Immobilier 2.0 gratuitement