C’est un coup de massue pour la Proptech française. La plateforme inter-cabinet Lici ne proposera plus ses services à compter du 1er septembre. Une cession d’activités  qui nous étonne étant donné ses dernières actualités. Il y a un peu moins d’un an, cette solution de collaboration inter-agences faisait entrer Vinci dans son capital. Ce soutien avait notamment pour but de permettre à la plateforme de développer son application et d’en faire un support de travail de prédilection pour les agents immobiliers. À ce titre, son fondateur Rudy Cohen avait déclaré : “Notre objectif est de faire de Lici l’outil incontournable de la profession passant de 10.000 à 20.000 utilisateurs actifs dès la fin 2021”

De solution d’intercabinet à réseau social-business

Pour rappel Lici avait lancé son application en 2017. Celle-ci proposait notamment aux agents d’élargir leurs opportunités grâce à un réseau global national, de partager leurs mandats avec d’autres agences concurrentes ou encore de dématérialiser la transaction avec l’intégration de la signature électronique.

Juin 2021, la plateforme a ensuite annoncé le déploiement de son propre réseau social-business à destination des professionnels de l’immobilier. Le but de ce réseau était d’aider les agents immobiliers à renforcer l’expertise des agents immobiliers en mettant à leur disposition les tendances et innovations à venir dans l’immobilier. À la manière d’un réseau social comme Facebook, les experts de la transaction pouvaient ainsi consulter des articles, des contenus vidéos ou du podcast. À cela s’ajoutait la possibilité d’échanger en cercle ouvert ou fermé.

Pour quelles raisons Lici plie bagage ?

À ce jour, les causes de sa fermeture restent encore floues. Son fondateur, Rudy Cohen pointe du doigt la situation épidémique. La crise du covid 19 n’aurait pas permis à l’entreprise d’atteindre ses objectifs de développement et de pérenniser ses activités.

Bien que les nouvelles ne soient pas bonnes, nous restons tout de même positifs quant à la capacité de rebond des équipes de Lici. Rappelons le point de départ de cette startup immobilière et son évolution. La plateforme avait d’abord proposé de connecter les professionnels de l’immobilier entre eux via un groupe Facebook. Ceci, avant de démocratiser la collaboration et le partage de données immobilières entre agences sur une seule et même application. Nous préférons donc rester encourageants et gager le lancement d’une future solution innovante à destination des professionnels de l’immobilier.

Cet article concerne Lici – Activité cessée (Intercabinet).

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium