Temps de lecture : 2 minutes

En moins d’un an, la startup Beanstock aura fait du chemin. Première étape juin 2021 : sa levée de fonds de 2,5 millions d’euros pour assurer la viabilité de sa marketplace . S’ensuivra son développement en Espagne et en Angleterre février 2022. Deux mois après, là revoilà avec une nouvelle annonce : elle vient de boucler un tour de table de 12 millions. Quel usage compte-t-elle en faire et dans quelle mesure, cela peut-il profiter aux professionnels de l’immobilier ? 

Dominer le marché de l’investissement locatif en France

L’ambition de Beanstock était de faciliter et d’accroître l’accès à l’investissement locatif en France en proposant l’achat d’un bien directement sur sa plateforme, sans intermédiaire. Après avoir accompagné 350 particuliers dans leur projet locatif et géré un patrimoine immobilier de 50 millions d’euros, la startup souhaite proposer son expertise dans 30 nouvelles villes d’ici fin 2022. Ce déploiement commercial s’accompagnera d’un recrutement de 100 nouveaux collaborateurs.

Autre volet sur lequel souhaite capitaliser la proptech : le développement technologique de sa marketplace. La jeune pousse souhaite perfectionner ses algorithmes pour offrir une estimation plus précise et ainsi minimiser la prise de risque en amont d’un projet. Les équipes de Beanstock ambitionnent d’engager 50 ingénieurs, data scientists et product managers d’ici fin 2022.

Par ailleurs, la société souhaite investir massivement le marché européen. Après avoir fait état de ses ambitions en Espagne et en Angleterre, la plateforme souhaite s’implanter en Italie, en Grèce, en Belgique, en Allemagne, au Portugal et aux Pays-Bas.

Vers une collaboration plus approfondie avec les professionnels de l’immobilier

Forcément, ce qui nous intéresse dans cette actualité, c’est l’opportunité qu’elle peut représenter pour les pros de l’immobilier. Forte d’un partenariat auprès de 1000 agences immobilières, la plateforme a annoncé vouloir élargir sa gamme de services à destination des experts de la transaction. Ceci, en leur fournissant des outils qui leur permettront de mieux estimer et de mieux vendre les biens à fort potentiel locatif.

Une bonne manière pour les agents immobiliers d’étendre leur expertise et d’en faire un argument de vente solide.

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium