Les agents immobiliers pourraient bel et bien perdre un de leur moyen de prospection les plus efficaces. Le secrétaire d’État au commerce à annoncé ce matin un dispositif permettant aux particuliers de s’opposer au démarchage téléphonique. Cette mesure devrait prendre effet à partir du mois de juin…

 

La démarche fonctionne sous le principe de l’opt-in, c’est a dire que c’est aux particuliers de s’inscrire par courrier, téléphone ou via internet. Les professionnels devront alors s’abstenir de démarcher les particuliers inscrits sur ce listing, sous peine de se voir infliger une amende.

Que pensez-vous de cette décision ? Les particuliers penseront-ils a s’inscrire ? Mais surtout, une personne qui donne son numéro en PAP pourra-t-elle être démarchée par des professionnels de l’immobilier?  En un mot, cela aura-t-il un impact sur votre business ?

Vos avis nous intéressent !

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Auton Emmelyne says:

    Pour dynamiser et rentrer de nouveaux prospects … pensez aux salons de votre région … je suis hotesse assistante commerciale a mon compte proposant mes services sur les foires centres commerciaux et salons …. le retour est surprenant!!! ce sont les prospects qui décident de venir vers nous et la démarche est beaucoup plus productive ! Si vous êtes intéressés vous avez mon adresse mail 🙂

  2. Norman
    Norman says:

    Tout dépend des sanctions envers les contrevenants, mais à mon avis ça ne changera pas grand chose, ceux qui pigent, continueront.
    Bien travailler son fichier clients peut être plus efficace que la pige !

  3. Avatar
    Delporte says:

    Si j’ai bien compris le fond de la décision, il s’agit de démarchage sauvage via plateforme téléphonique. La pige se fait à partir d’annonces de vente. C’est donc bien le vendeur qui diffuse son numéro. Il y a une nuance à faire je pense.

  4. Avatar
    borde says:

    La plupart du temps les propriétaires ne répondent plus car ils sont harcelés par les professionnels de l’immobilier, et certains ont pris leur décision de vendre par eux même leur bien. La faute aux réseaux qui ne font aucun suivi, ni accompagnement.

  5. Avatar
    mac says:

    Bonjour Borde,

    la faute surtout un système qui tend les Agents vers une fuite en avant compulsive, la rémunération n’étant assurée qu’au résultat.
    Proposez à un Agent une commission moindre mais assurée ou une facturation pour chaque prestation et il vous conseillera.

    Mais La loi Hoguet l’empêche, l’immobilier change et ses agents aussi.
    Bonne journée.

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium