Capifrance a récemment annoncé le lancement de son service « Préventes », un terme que l’on a plus l’habitude de retrouver dans le milieu de la technologie que dans l’immobilier. L’objectif de ce nouveau concept est de permettre aux vendeurs de mettre en ligne leur bien sur un site dédié, afin qu’ils puissent tester l’attractivité de celui-ci. 

Avec les préventes, les propriétaires vendeurs peuvent donc mettre leur bien en prévente sur un site web dédié pendant une période de trente jours. Durant cette période de « test », ils pourront évaluer l’intérêt de leur bien et vérifier la pertinence du prix de vente souhaité. Chaque semaine, le vendeur recevra un bilan présentant les statistiques de son annonce (nombre de vues, nombre de « likes »…). De leur côté, les internautes auront la possibilité de mettre le bien en favori et ainsi être avertis en priorité une fois la mise en vente en vigueur. À l’issue du test et dès la signature du mandat de vente, les propriétaires tireront profit de la liste complète des acquéreurs potentiels.

Avec ce service, Capifrance rentre dans une logique d’autonomisation du client, mais aussi dans une optique d’éducation. S’il y a un problème, le vendeur pourra s’en rendre compte par lui-même et recevra des données qui lui permettront d’analyser d’où provient le frein. 

capifrance_preventes_annonces

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir Membre Immobilier 2.0 gratuitement