FF2IHier, en fin d’après-midi, se tenait le forum annuel de la FF2I. Un meeting fort intéressant qui réunissait bon nombre de professionnels de l’immobilier portés sur l’innovation, les nouvelles technologies et surtout les tendances du web ; tout ce dont traite notre blog. Pour animer ce forum, on retrouvait donc 4 animateurs : Antoine Krier d’Ubiflow, Thomas Briand et Martin Praquin de Médiamétrie, Alain Roure de Cetelem et, enfin, Thomas Guignard, le directeur des médias et du marché local (France) de Google. Voici un petit résumé, à chaud, de la soirée.

 

 

Le rendez-vous était fixé à 17h. Devant la porte, fumeurs et non-fumeurs discutent… immobilier. Les gens s’installent dans l’amphithéâtre et la séance peut commencer. Hervé Parent nous fait un petit speech improvisé pour meubler les quelques minutes de retard du premier intervenant, puis la séance s’ouvre.

Les 4 intervenants ont préparé de belles présentations, tout le monde est attentif et prend des notes.

FF2I

Après coup, on a surtout confirmé plusieurs tendances du marché que nous allons partager avec vous. Beaucoup les connaissent déjà mais cela ne fait pas de mal de les rappeler :

  • Les médias papiers deviennent de plus en plus obsolètes ; Internet a pris la relève, il est le plus grand canal d’acquisition pour la vente et la location de bien immobilier. 80% des internautes utilisent le web comme 1re source pour rechercher un bien immobilier. La suite sera donc très portée sur ce média.

FF2I

  • Les Etats-Unis ont, au moins 18 mois d’avance sur nous 🙂
  • La recherche de bien immobilier est un des premiers usages faits d’Internet ; 2ème requête en fait, juste derrière les voyages.
  • La recherche sur Internet, c’est Google (à 90% sachant que le mot clef le plus tapé sur Yahoo, Bing et les autres, c’est aussi Google)
  • Les requêtes les plus demandées concernent tout d’abord les marques, puis la géolocalisation (région, ville, etc.). D'ailleurs, dans le TOP 20 des mots clés recherchés, 14 concernent une marque (ex : SeLoger, Century21…)
  • Les utilisations d’Internet auxquelles il faudra faire très attention en 2010 sont le mobile – près de 10% des annonces immobilières sont consultés via un mobile- et les réseaux sociaux (j’ajouterais personnellement les tablettes tactiles et la télévision)

FF2I

  • Enfin, on peut attendre des innovations dans ce secteur. Du côté de la réalité augmentée et de la 3D en temps réel, notamment.

Bon, tout cela n’est pas révolutionnaire mais, au moins, tout le monde était d’accord. Nous reviendrons plus en détail, dans le courant de la semaine, sur certaines des interventions qui ont particulièrement attirées notre attention : Ubiflow ou les tendances des annonces internet pour 2010, Médiamétrie et les chiffres d'Internet et Google et l'immobilier? … En attendant, je vous souhaite à tous un très bon weekend.

 

Traduire

{include_content_item 1979}

Cet article concerne FF2i (Médias immobiliers).

Découvrez les Médias immobiliers de La Réserve

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Arnaud Lemaitre says:

    Merci Floriant (que j’ai rencontré sur place) et Vincent!

    Toutefois beaucoup de portes ouvertes enfoncées et de langue de bois.

    Il y avait réellement un surplus de petits fours et petits gateaux à la fin, au demeurant délicieux. Ces petits éclairs, quel délice !

    Et pour la fin, alors qu’Hervé Parent s’apprétait à ranger le surplus de petits fours tout dégustant une brochette de fruit, je m’adressai à lui en pensant avoir un interlocuteur : « eh bien il faut adhérer ! » Ah ce monde impitoyable de l’immobilier sur Internet… des sous des sous!!

    J’ai pas osé le doggy bag.

  2. Avatar
    AL says:

    @Maldo

    c’est une question de marché. Les marchés américains et français sont totalement différents, et donc Google, n’est pas adapté.

    Ce qui a été dit par l’intervenant de Google, c’est que tant que les biens ne sont pas géolocalisables pour les raisons que l’on sait… une appli google délivrant une info à forte valeur ajoutée (sur les modèles trulia et zillow aux US), fonction de la localisation du bien (écoles, commerces etc. ou tout autre indice permettant de qualifier le bien) n’est pas possible.