Première du genre en Suisse, la première transaction immobilière via blockchain sur le territoire est revendiquée par Blockimmo. La blockchain fait donc ses premiers pas en Suisse via une société de la Crypto Valley zougoise. Le montant : trois millions de francs, réalisé via échange de « tokens », des jetons, sur la plateforme de blockimmo.

Les biens ont été acquis par 4 investisseurs, via la blockchain Ethereum. La transaction ainsi effectuée concerne 20% de la valeur d’un immeuble de 18 logements et d’un restaurant.

Pour rendre l’opération possible, il a fallu l’intervention de 2 sociétés en plus de Blockimmo :

  • Swiss Crypto Tokens, qui a permis de faire reposer la transaction sur un jeton considéré comme stable : le cryptofranc, et
  • Elea Labs, qui a fourni les données authentifiées de l’objet immobilier au cœur de la transaction.

Blockimmo affirme avoir d’autres transactions du genre dans ses cartons, ces dernières sont prévues pour le deuxième trimestre 2019. Considérée comme une application concrète de la blockchain, l’acquisition de bien immobiliers via échange de tokens semble avoir un avenir prometteur. Si vous souhaitez creuser le sujet de la blockchain, je vous invite à retrouver notre article qui revient en détail sur cette technologie et son apport pour l’immobilier. 

[inserpost id= »214414″]