Le ibuyer Knock, l’un des gros concurrents d’OpenDoor, plateforme américaine de rachat de maisons en ligne a réalisé un tour de table de 400 millions de dollars. On relève l’arrivée d’un nouveau participant dans leur capital, Company Ventures, à côté des investisseurs historiques RRE ventures, VTI, FJ Labs, et Corazon Capital.

De série B, cette levée de fonds a été menée par Foundry Group, dont un partenaire, Seth Levine, rejoint le conseil d’administration de Knock. Elle a pour objectif de bosster la R&D et l’expansion de la plateforme aux États Unis. Ils pourront ainsi acquérir et vendre de nouvelles maisons.

Knock, fondée en 2015, s’active dans le « home trade-in », souhaite rendre la vente et l’achat de maisons aussi facile que la reprise de voiture. La plateforme se base notamment sur la data science pour réaliser une estimation de la valeur de la maison et sur une équipe de spécialistes qui guident les clients dans le processus. Knock est donc une marketplace où l’on peut vendre et acheter une maison. 71% des utilisateurs feraient les deux à la fois.

Cette nouvelle levée de fonds fait suite à la levée de fonds de série A conduite par RRE Ventures et effectuée en 2017. Les participants étaient Correlation Ventures, FJ Labs, Redpoint, Great Oaks Venture Capital, Corazon Capital et Greycroft. Le montant total levé dépasse aujourd’hui 600  millions de dollars.