Deux mois après avoir lancé son assistant virtuel de recherche immobilière, la startup Luko vient de lancer son assurance digitale multirisque pour les immeubles et copropriétés. L’idée ? Proposer aux gestionnaires une assurance qui leur permette d’améliorer l’expérience de leur client, notamment en « fluidifiant » et en rendant plus transparente la gestion des incidents.

La startup Luko se rapproche des gestionnaires immobilier

Avec cette nouvelle offre la « néo-assurance » affirme un peu plus son intérêt pour le secteur immobilier et les professionnels qui le compose. Jusqu’à présent Luko avait surtout cherché à convaincre les particuliers avec son offre d’assurance habitation connectée. Après avoir donc attaqué les logements individuels la startup cherche donc logiquement à augmenter son champ d’action et se tourne désormais vers les copropriétés au grand complet.

L’idée est de permettre aux gestionnaire d’étoffer leur offre de service en équipant leurs immeubles avec cette solution d’assurance qui mêle objet connecté, maintenance prédictive et automatisation. Ces enjeux deviennent de plus en plus important dans l’immobilier, l’assurance se positionnant de plus en plus comme un service à destination des professionnels qui souhaitent étendre l’expérience de leur client. Un peu comme si l’immobilier était consommé désormais comme une offre all-inclusive (tendance confirmée par d’autres services tels que les conciergeries).