Ces derniers temps, on entendait beaucoup parler de Matera (ex illicopro), et de ses batailles judiciaires contre les syndics (ou plutôt l’inverse). Aujourd’hui, on vient d’apprendre que cette startup spécialisée dans la gestion de copropriété vient de lever 35 millions d’euros. La proptech française fait ainsi entrer dans son capital de nouveaux investisseurs comme la BPI, Mubadala Capital, fonds souverain d’Abu Dhabi, et l’Allemand Burda Principal Investment. 

Qui est et que propose Matera ? 

Anciennement appelée Illicopro, Matera propose une plateforme de gestion de copropriété à destination des copropriétaires. Celle-ci délivre des conseils juridiques, techniques et comptables à destination des copropriétés. Son angle d’attaque étant de permettre aux particuliers de s’affranchir des syndics. 

Lancée en 2017, la jeune pousse compte actuellement 124 collaborateurs et 3000 copropriétés clientes. Selon son co-fondateur, Raphaël Di Meglio, la startup devrait prochainement avoir en gestion “ 1% du marché français” des copropriétés et syndics.  

Matera s’est notamment fait connaître de par sa confrontation directe avec les syndics de copropriété. La jeune pousse a en effet axé toute sa campagne de communication sur le mécontentement des copropriétaires face à leur gestionnaires. N’hésitant donc pas à attaquer frontalement les professionnels du secteur. Ces derniers ayant répliqués au niveau légal, arguant que les publicités de la startups étaient dénigrantes, déloyales et trompeuses vis à vis du service délivré par cette dernière (en résumé les professionnels ont reprochés à Matera de se présenter comme un syndic plutôt qu’un outil autonomisant les particuliers).

À quoi va servir cette levée de fonds ?

Si on se base sur son offre existante – préparation d’AG, suivi de budget, accompagnement de travaux-, on peut légitimement s’attendre à ce que ce coup de pouce enrichisse les fonctionnalités de la plateforme. On peut par exemple imaginer un accompagnement renforcé pour les travaux ou le développement d’outils pour superviser la tenue des AGs.

Mais au-delà de perfectionner la technologie de sa plateforme, cette levée de fonds pourrait permettre à Matera de recruter de nouveaux collaborateurs, de s’entourer de nouveaux partenaires et par extension, d’accroître son nombre de clients.

En ce qui concerne le développement de la startup, nous connaissons principalement le montant de sa levée de fonds et ses partenaires investisseurs. Nous restons donc très attentifs aux moyens technologiques et humains grâce à ce coup de coup de pouce de 35 millions d’€. Reste à savoir, suite à cette annonce, comment vont rebondir les syndics de copropriétés. Que cela soit dans leur communication ou dans le déploiement de leurs offres.

Cet article concerne Matera ( Ex Illicopro ) (Gestion de copropriété).

Découvrez les Gestion de copropriété de La Réserve

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium