C’est un événement que nous avions prédit dans l’Édito d’Arno : la vente aux enchères d’une propriété vient d’être réalisée via les NFT. Pour rappel, NFT signifie Non Fungible Token : Jeton Non Fongible. Un élément fongible c’est quoi ? C’est un élément (objet) interchangeable, comme une pièce de monnaie. Les NFT permettent ainsi d’authentifier et d’assurer la traçabilité des éléments non-fongibles. Ce phénomène a été prisé par la musique, le sport ou encore l’art. Dernièrement, une propriété a notamment été mise en vente via l’œuvre digitale de Kii Arens.

Comment va se dérouler cette mise en enchère ?

La vente aux enchères portera sur le NFT attaché à un appartement moderne et neuf d’une chambre à coucher à Kiev, en Ukraine. Propy avait déjà organisé la vente de cette propriété (la toute première) via la blockchain.

Le gagnant qui remportera le NFT de l’appartement aux enchères aura accès aux documents de transfert de propriété, à une œuvre d’art numérique NFT par un artiste graffeur populaire de Kiev, Chizz (une peinture physique de l’œuvre d’art numérique est peinte sur un mur de l’appartement) et aux photos de l’appartement. La vente aux enchères se déroulera le 8 juin sur une période de 24 heures et débutera à 20 000 dollars.

Qu’est-ce que cette mise en enchère change ?

Entre la vente via l’œuvre digitale de Kii Arens et celle encadrée par la startup Propy, la frontière est mince. Dans un cas, la mise en enchère s’est faite via une œuvre d’art. Dans l’autre non. 

Ce qui nous intéresse dans cette opération est la notion des Smart Contracts. Ici, des contrats intelligents qui permettent d’authentifier le propriétaire d’un objet numérique. Cette enchère est donc la première transaction a avoir été complètement dématérialisée grâce aux NFT. En ce qui concerne la dématérialisation des transactions immobilières via la Blockchain, Propy n’en est pas à son coup d’essai. Rappelons que la startup avait passé les registres cadastraux d’une ville sur la blockchain.

Dans la lignée de ce qu’avait pressenti Arnaud dans son édito, on peut donc imaginer que tous les contrats immobiliers – comme les actes authentiques- pourront désormais être numérisés via les NFT. À ce sujet, je vous invite à (re)découvrir l’explication dynamique de notre rédacteur en chef !

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium