Changement de formule pour la startup immobilière britannique PurpleBricks. L’agence hybride qui s’était imposée comme un modèle “low-cost” teste actuellement une offre à 4499£. Un prix qui se rapproche sensiblement de ceux pratiqués par des agences immobilières traditionnelles. Comment la startup justifie-t-elle ce tarif et qu’est-ce que cela dénote ?

Que contient cette nouvelle offre ?

Pour justifier ce tarif, PurpleBricks a décidé d’étoffer son offre de services. L’agence en ligne inclut dans cette offre des reportages photographies, la réalisation des plans, la diffusion de l’annonce ainsi que la gestion des visites par un des collaborateurs de la firme. Ce qui n’est pas sans nous rappeler les services d’une agence traditionnelle. Ajoutons à cela que les propriétaires règlent désormais la majorité de la somme à la fin de la prestation. Ce qui est également un changement notable, techniquement les agences en ligne proposant des services qui permettent au propriétaire de « marketer » sa propriété, le réglement se fait traditionnellement en amont. On voit ici Purplebricks reprendre à son compte de plus en plus de

Toutefois, cette offre, appelée “Gold” est un essai et ne se présente pas comme un tarif unique. Les propriétaires ont toujours la possibilité d’opter pour l’offre de base de PurpleBricks, bien moins chère. 999£ à Londres et 1499£ dans le reste du Royaume-Uni.

Il semblerait que cette offre réponde à une problématique majeure pour PurpleBricks: générer plus d’argent. Une problématique que nous avions aperçue lors des derniers reports et bilans comptables de la société. L’opération de l’agence hybride britannique n’est pas sans nous rappeler le cas Proprioo. L’agence immobilière en ligne française avait testé des offres au forfait avant de revenir à une offre en pourcentage.