On apprenait il y a peu qu’Artemis, la holding du groupe Pinault, souhaitait se séparer de son pôle immobilier Digit RE Group. Depuis cette annonce, la holding s’est rapprochés de potentiels repreneurs intéressés par les activités immobilière de cette dernière. 

Le deuxième tour d’enchère pour l’acquisition du groupe qui gère, entre autres, Capifrance, Optimhome, Refleximmo est donc sur le point de débuter. Parmi les 4 candidats encore en lice, on retrouve des fonds d’investissements tels que LFPI, mais également le groupe Axel Springer. Ce dernier possède SeLoger, Logic-Immo et a récemment pris des participations dans Purplebricks. Le rachat de Digit Re Group pourrait asseoir un peu plus la position de cet acteur sur le marché immobilier français. Reste à voir maintenant comment ce deuxième tour d’enchère se déroule et qui sera en mesure de fournir la plus grosse enveloppe pour le rachat de ces marques. 

Source : Capital Finance

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Cyril Van haaren
    Cyril Van haaren says:

    J’espère que les agences immobilières indépendantes, comme la mienne, auront l’intelligence de boycotter SeLoger et Logic-Immo…
    Car je me vois mal laisser SeLoger se faire par payer par moi pour développer son réseau de mandataires contre moi, sachant qu’ils ont surement déjà de meilleurs prix que moi.
    Ce serait d’ailleurs intéressant que vous soumettiez un sondage pour savoir si les gens :
    1- sont au courant
    2- quitteraient SL en cas de rachat de ces réseaux