La solution proposée par Vizcab est une solution qu’on aime découvrir. Cette startup immobilière a développé une plateforme SaaS, destinée à aider les professionnels de la construction et de l’immobilier à concevoir des bâtiments plus écologiques. Sur quoi repose sa proposition ? Et à quoi va servir cette levée de fonds d’ 1,2 millions d’euros ?

Mettre à disposition des outils dédiés à la construction bas carbone

La startup Vizacab s’adresse à tous les professionnels spécialisés dans la construction immobilière : architectes, maîtres d’ouvrages, promoteurs… Concrètement, elle a développé plusieurs solutions SaaS qui leur permettent de concevoir des bâtiments moins énergivores ou de réduire le niveau carbone d’immeubles existants. Mais au-delà de calculer l’empreinte carbone, la plateforme délivre les leviers qui vont leur permettre de résoudre ce problème : utilisation d’autres matériaux de construction, conception du bâtiment….

Délivrer de la donnée environnementale

C’est le point différenciant de cette Proptech. Après avoir déployé des logiciels conçus pour bâtir des stratégies énergie carbone ou pour calculer l’empreinte carbone des bâtiments, Vizcab veut développer une autre solution : Filtr. Un outil destiné à faciliter la production et le partage de données environnementales. Selon Géraldine Welter, directrice adjointe du département Transition Numérique de la Banque des Territoires, «Le projet Filtr va permettre d’accélérer la production de bâtiments à faible impact environnemental et de contribuer à la mise en œuvre de la nouvelle réglementation RE2020 en fournissant aux acteurs du secteur de la construction les outils nécessaires au calcul de l’empreinte carbone ».

Jusqu’à présent, nous avons particulièrement abordé l’immobilier de demain comme un projet. La startup Vizcab nous fait sortir du champ de la fiction et nous montre ce qu’il est possible de réaliser lorsqu’on veut œuvrer dans une construction immobilière plus innovante. Une chose est sûre, l’immobilier doit être en phase avec les enjeux environnementaux. Et cet alignement peut justement être assuré si les professionnels de l’immobilier utilisent et partagent davantage de données (immobilières et environnementales) notamment via la technologie.

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium