Le moteur de recherche d’offres d’emploi Joblift s’est intéressé au secteur de la Proptech. La plateforme a réalisé une étude qui analyse l’évolution du nombre d’annonces pour ce domaine ainsi que la typologie des postes proposés. Premier constat dressé par le document : si les offres dans ce sous-domaine de l’immobilier sont en hausse, celles-ci concernent principalement des postes commerciaux, et non l’innovation pure. 

Si vous aimez les chiffres, l’étude nous apprend que sur les 24 derniers mois, 420 offres d’emploi concernant le secteur de la Proptech ont été publiées, ce qui fait une augmentation de 21 % par rapport à la période précédente. À titre de comparaison, le nombre d’offres dans l’immobilier classique a augmenté de 2 %. Néanmoins, le site d’annonces d’emploi précise que le secteur est jeune et que cela explique une croissance de ce type. L’étude revient ensuite sur les typologies des postes proposés. On y apprend que « 35 % des postes de la Proptech sont des postes de commerciaux et de « business development ». Ensuite, 21 % des annonces s’adressent aux développeurs informatiques, 7 %, aux professionnels en marketing et communication, et 6 %, aux data scientists ». L’étude souligne l’absence des postes d’agents immobiliers, des offres qui représentent normalement 71 % des postes publiés par le secteur immobilier. 

Suite à ces observations, le portail dresse la conclusion suivante : l’emploi créé par la Proptech se concentre essentiellement autour de l’optimisation et l’amélioration de solutions et produits existants plutôt que l’innovation et la réinvention du secteur. Ce qui semble relativement normal lorsque l’on observe la jeunesse de ce secteur. Pour en découvrir plus sur ce secteur qui se trouve à la croisée de l’immobilier et des Fintech, je vous invite à retrouver notre article « Proptech : définition et enjeux de la nouvelle vague de startups immobilières ».

 

proptech-web

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir Membre Immobilier 2.0 gratuitement