3 ans après avoir levé 1 million pour développer son concept de délégation de la visite immobilière, la startup Flatsy confirme l’efficacité de son business model. En effet, la plateforme vient de récolter 3 millions d’euros auprès d’investisseurs comme WaterStart Capital (NCI), Caisse d’Épargne Normandie Innovation ou encore Notus Technologie. Grâce à ce boost financier, la société compte développer la technologie de son outil et renforcer ses équipes. 

Faciliter les visites grâce en alliant technologie et humain 

Flatsy a mis à disposition des professionnels de l’immobilier un outil de gestion de visites. Cette plateforme leur donne la possibilité de superviser ces rendez-vous et de les déléguer à des agents indépendants, sélectionnés par la startup. L’outil propose entre autres la prise de rendez-vous en ligne, la pré-qualification des visites et la mise en relation avec des agents localisés à proximité du mandat. De fait, cette solution logicielle permet aux experts immobiliers de se défaire de tâches chronophages tout en apportant plus de garantie à leurs clients propriétaires.

Accroître la technologie de son outil et recruter de nouveaux talents

C’est ce que nous confie la startup, à l’annonce de sa levée de fonds. Les fondateurs de Flatsy ont annoncé vouloir utiliser ce boost financier pour poursuivre le développement technologique de ses outils de prise de rendez-vous et de gestion des dossiers. Par ailleurs, elle ambitionne d’accélérer son déploiement  commercial en recrutant 20 nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année. Nous ne savons pas encore quelles sont les dites villes, mais la startup prévoit de déployer sa solution dans une dizaine de métropoles françaises. Une ambition que nous confirme Alexis Chauffert-Yvart, CEO et fondateur de Flatsy :  

Cette nouvelle étape va nous permettre de continuer à développer notre  technologie et d’ouvrir de nouvelles villes pour répondre aux besoins structurels ou ponctuels de nos  clients. Elle ouvre de nouvelles perspectives auprès des grands réseaux d’agences ou des portails  pour qui le maillage géographique est essentiel, et des opportunités au niveau international pour  nos outils digitaux.”

Cette déclaration nous amène à conclure sur la croissance internationale de la plateforme. Quels marchés va-t-elle conquérir et surtout, va-t-elle proposer d’autres fonctionnalités pour fluidifier le passage entre les occupants (acheteurs/locataires) entrants et sortants ? Pourquoi pas un outil de diagnostic et d’état des lieux ?

Cet article concerne Flatsy (Startups immobilières).

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium