Le portail anglais Rightmove vient de créer un bot immobilier dédié à la recherche locative et disponible sur Facebook Messenger. Cet outil doit permettre au portail de proposer de nouvelles façons de rechercher des locations à ses clients. Le « Rent London » est en réalité à la fois un bot immobilier Messenger, mais aussi une application iOS

Bot immobilier : « Rent London », une plateforme de recherche de locations

Le bot de Righmtove va poser plusieurs questions aux potentiels locataires, comme le type de propriété, le budget, la temporalité de leur projet ou encore la localité dans laquelle ils souhaitent s’installer. L’intelligence artificielle va ensuite proposer aux locataires une sélection de propriétés. Le bot va afficher les caractéristiques du logement, les photographies et permettre aux prospects de réserver directement une visite en contactant l’agent immobilier.

Cibler une problématique pour séduire les utilisateurs

Les bots conversationnels ont beaucoup fait parler d’eux lors de leur arrivée sur le marché. Depuis, on attend qu’un acteur frappe un grand coup et démocratise ces plateformes. C’est intéressant de voir qu’ici, Rightmove a fait le choix de positionner son bot immobilier sur une problématique bien précise (la recherche de locations). Cette segmentation pourrait être un des déclencheurs qu’il fallait aux internautes pour adopter ces outils. En ciblant précisément certains besoins, les professionnels peuvent créer un parcours et une expérience utilisateur adaptés aux différents projets des prospects. On limite ainsi les risques de déception, qui peuvent faire fuir les potentiels clients qui ne sont pas encore habitués aux bots Facebook. Pour faire le point sur ces intelligences artificielles et leur impact sur notre secteur, je vous conseille de lire notre article sur les bots et l’immobilier.

Source

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir Membre Immobilier 2.0 gratuitement