La nouvelle vient de tomber. SweepBright, le logiciel immobilier tout droit venu de Belgique entend accélérer sur le marché français pendant les mois qui s’en viennent. Une accélération qui passe notamment par de nombreux recrutements et l’arrivée d’un nouveau CEO en la personne de Valérie Touraine.

C’est le type d’actualités que vous n’avez pas l’habitude de voir chez Immo2. Effectivement on n’a pas pour habitude de traiter les mercatos des entreprises de l’immobilier et de la Proptech. Mais ce qui nous a intéressé ici c’est le côté stratégique et “vision entrepreunariale” lié à cette nomination. 

En effet, Raphaël Bochner, fondateur de SweepBright ne laisse pas sa place en tirant sa révérence. Il continuera d’exercer au sein de l’entreprise, en se focalisant notamment sur les grands comptes et sur les innovations stratégiques. Et lorsque je lui ai demandé pourquoi avoir cédé sa place il m’a expliqué que c’était dans le but d’avoir les compétences qui correspondent à la stratégie de l’entreprise. Si lui s’était donné pour mission d’amorcer le démarrage de SweepBright, Valérie va avoir comme objectif de scaler et d’accompagner cette croissance. Il va donc être intéressant d’observer les mouvements de la startups dans les mois qui viennent. Est-ce qu’elle va poursuivre sa stratégie d’ouverture ? Les nouveaux recrutement se focaliseront-ils sur le commercial ou plutôt la R&D ? Des éléments qui devraient intéresser les entrepreneurs de la Proptech en devenir.

A titre d’information il convient de souligner que SweepBright à connu une augmentation de plus de 30% de sa croissance en six mois d’opération sur le marché français. Et la startup gère actuellement 10% du total des transactions sur le territoire belge.

D’ailleurs nous avions parlés d’entrepreneuriat lors d’un précédent entretien avec Raphael que je vous invite à aller consulter. Nous étions notamment revenus sur le fait que la technologie ne peut se suffire à elle-même ainsi que sur la façon d’aborder un marché, en apparence, saturé.

Pour l’historique, la nouvelle CEO de SweepBright vient du marché des ressources humaines. Elle a développé plusieurs solutions telles qu’un chatbot visant à faciliter le recrutement. Ou encore une solution de recrutement basée sur le concept de la publicité programmatique. On peut tout de même observer une forte appétence technologique chez cette nouvelle directrice, ce qui convient effectivement avec la vision énoncée par SweepBright depuis son lancement.

Je vous invite également à aller lire la tribune de Raphaël Bochner sur “le moment Netflix” de l’immobilier. Un point de vue intéressant que nous avions voulu partager dans nos colonnes à l’époque et qui apporte un peu de nouveautés au fameux « Uber de l’immobilier » que l’on entend un peu partout.

Cet article concerne SweepBright (Logiciels immobiliers).

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium