Le mardi 10 mai 2016 s’est déroulée à la Terrasse de Numa une table ronde sur la place des réseaux sociaux dans l’immobilier. Cet événement organisé conjointement par Pierre & Vacances Conseil Immobilier et happycurious a été l’occasion pour nous de prendre la parole. À l’appui de ces paroles, une étude menée auprès de plus de 300 agents immobiliers afin de dresser un état des lieux des réseaux sociaux dans l’immobilier. Nous profitons de cet article pour vous retranscrire les 15 chiffres à savoir absolument pour aborder les réseaux sociaux dans l’immobilier. 

L’intégralité de l’étude sur l’impact des réseaux sociaux dans l’immobilier est disponible en bas de cet article

Étude de l’usage de l’immobilier face aux réseaux sociaux : méthodologie 

Cette étude a été réalisée par Pierre & Vacances Conseil Immobilier, en collaboration avec happycurious, avec une récolte des résultats en deux parties. La première partie consistait en un questionnaire envoyé à un total de 302 répondants. L’analyse des résultats de ce questionnaire a donné lieu à la partie quantitative de cette étude.

Par la suite, afin d’affiner ces résultats, de les confronter à la réalité du terrain, une série d’entretiens individuels a été réalisée. Ce qui nous permet d’obtenir la seconde partie de l’étude, qui s’attarde plus sur des ressentis et du vécu face à ces nouveaux outils que sont les réseaux sociaux. 

conferencier-immobilier-reseaux-sociaux

Immobilier : un secteur particulièrement adapté aux réseaux sociaux? 

1_reseaux_sociaux_etude

Premier constat : les professionnels de l’immobilier perçoivent l’intérêt des réseaux sociaux dans leur métier. 58 % des répondants estiment que ces outils sont adaptés au secteur de l’immobilier. 

 

2_reseaux_sociaux_etude

Toujours dans l’intérêt des outils par rapport au secteur, 59 % des répondants reconnaissent que les professionnels de l’immobilier maîtrisant les réseaux sociaux ont une longueur d’avance face à la concurrence. Pour information, 6 % n’était pas du tout d’accord et 22 %, pas tout à fait. 

 

Quelle utilisation font les professionnels de l’immobilier des outils de social media? 

Facebook, YouTube et Twitter en première place 

3_reseaux_sociaux_etude

Le réseau le plus utilisé à des fins professionnelles est LinkedIn (31 %) , suivi par Viadeo (24 %) et ensuite Facebook (22 %). Ce classement tend à prouver l’idée que les professionnels utilisent les réseaux sociaux à des fins de réseautage.

Développer son réseau avant l’intérêt commercial 

4_reseaux_sociaux_etude

Et justement, si les professionnels de l’immobilier utilisent les réseaux sociaux, c’est apparemment surtout pour développer son réseau (61 %), puis pour partager de l’information (47 %) et pour s’informer (45 %). Mais très peu pour recruter de nouveaux clients (19 %), les réseaux sociaux ne séduisent pas les professionnels de l’immobilier grâce à leur finalité commerciale. 

 

L’utilisation professionnelle des réseaux sociaux par les acteurs de l’immobilier

Des outils maîtrisés par les professionnels 

5_reseaux_sociaux_etude

64 % des répondants de l’étude déclarent sentir avoir les compétences pour utiliser ces outils dans leur activité professionnelle. Un chiffre qui se met en opposition avec les 34 % qui déclarent le contraire. Si vous faites partie de cette frange de professionnels qui estiment ne pas maîtriser ces outils, je vous invite à retrouver l’ensemble de nos articles sur COMMUNIQUER SUR FACEBOOK ET LES RÉSEAUX SOCIAUX.

L’efficacité est-elle sociale? 

7_reseaux_sociaux_etude

Les réseaux sociaux sont-ils un levier d’efficacité? Question ardue à laquelle 49 % des interrogés ont répondu positivement contre 40 % qui ont répondu négativement. Des chiffres qui mettent sur le devant de la scène les problématiques de performance et de distraction amenées par les réseaux sociaux. 

Réseaux sociaux et leviers de performance 

6_reseaux_sociaux_etude

Justement, la performance est un des points soulevés par l’étude et le constat semble penché en faveur des réseaux sociaux, puisque pour un répondant sur deux, les réseaux sociaux sont un facteur d’amélioration du business. Tandis que 38 % pensent le contraire, le reste ayant répondu « ne sait pas ». 

 

L’usage des réseaux sociaux par les entreprises de l’immobilier 

48 % des entreprises interrogées ont déclaré utiliser au moins un réseau social. Au-delà du fait que cela signifie que plus de la moitié des répondants n’utilisent pas ces leviers, observons l’utilisation faite par ces 48 %. 

Qu’est-ce que les entreprises de l’immobilier publient sur les réseaux sociaux? 

11_etude_reseaux_sociaux_immobilier_nature_publications

Les entreprises de l’immobilier utilisent les réseaux sociaux principalement (73 %) pour partager des actualités en rapport avec le secteur. Cependant, seulement 43 % d’entre elles utilisent ces outils pour publier les actualités concernant leur marque. Un chiffre qui met en exergue le travail à réaliser pour que les professionnels perçoivent les réseaux sociaux comme un vecteur principal de leur image en ligne. 

 

Quand est-ce que les entreprises utilisent les réseaux sociaux? 

10_reseaux_sociaux_immobilier_entreprise_frequence

25 % des entreprises ayant répondu utilisent les réseaux sociaux de façon quotidienne; le chiffre monte jusqu’à 77 % pour au moins une utilisation par mois. 

 

Et la première place du podium revient à… 

12_etude_reseaux_sociaux_reseaux_par_entreprise

C’est bien entendu Facebook qui se positionne à la première place des réseaux sociaux utilisés par les entreprises de l’immobilier (35 %). Le géant bleu est suivi par LinkedIn (20 %) et Twitter (15 %). Par contre, Instagram, Snapchat et Periscope sont encore boudés par les entreprises de l’immobilier. Cela peut certainement s’expliquer par le fait que ces réseaux ciblent principalement une audience très jeune et que deux de ces outils (Snapchat et Periscope) sont encore nouveaux dans le paysage du web social. 

 

Que recherchent ces entreprises lorsqu’elles utilisent les réseaux sociaux? 

13_etude_reseaux_sociaux_recherche_entreprise_immobilier

Et justement, si les entreprises utilisent les réseaux sociaux, c’est avant tout pour faire parler d’elles (71 %). Et comme pour les professionnels, les entreprises qui utilisent ces outils pour leur finalité commerciale sont minoritaires (43 %).

 

Mise en place de KPI et observation de l’efficacité  

15_etude_reseaux_sociaux_mesure_efficacite

Seulement 26 % des entreprises de l’immobilier présentes sur les réseaux sociaux suivent l’efficacité de leurs actions sur ces médias.

16_criteres_mesure_efficacite

En ce qui concerne les critères pour évaluer la réussite de ces actions, ceux-ci passent avant tout par la visibilité des publications (73 %), le suivi des contacts (62 %) ou des interactions (62 %).

 

Comment les marques immobilières prennent-elles la parole sur les social media? 

14_etude_reseaux_sociaux_strategie

Seulement 3 % des entreprises interrogées n’ont pas de stratégie concernant les réseaux sociaux. Ce qui signifie que les 97 % restantes ont, elles, une stratégie. La principale façon de prendre la parole observée, c’est en publiant au nom de la marque : 48 % des entreprises procèdent en effet de cette manière. 37 % mixent prise de parole au nom de la marque et ambassadeurs (des collaborateurs qui prennent la parole pour la marque).

 

Entretiens qualitatifs : que pensent les professionnels en face à face ?

L’étude dont traite cet article a été réalisée en deux parties : une première quantitative dont vous avez les résultats ci-dessus. La seconde partie réside en l’analyse des résultats de plusieurs entretiens individuels. Comment les agents perçoivent-ils les réseaux sociaux? Quelle évolution ces outils ont-ils eue sur la profession, sur le rôle de l’agent? 

  • Le côté conversationnel des réseaux sociaux est leur principal atout, surtout pour l’immobilier, qui est un secteur propice aux échanges et discussions;
  • Les réseaux sociaux sont le nouveau café où le lien social est créé;
  • Les réseaux sociaux révèlent une complémentarité intéressante entre la communication des entreprises et la communication des individus. Il y a un mix entre personnal branding et communication corporate qui s’opère;
  • Twitter sert pour la prise de contact BtoB, permet de véhiculer son avis et de rassembler les utilisateurs autour de sujets communs;
  • Facebook est, quant à lui, perçu comme une vitrine de la marque capable de fédérer les agences d’un réseau et offrant un ciblage extrêmement intéressant;
  • Les entretiens révèlent un regain d’intérêt pour LinkedIn. Notamment parce que celui-ci a su regrouper les utilisateurs en centres d’intérêt professionnels et valoriser l’expertise des utilisateurs grâce à la fonctionnalité Pulse;
  • Le rôle de l’agent immobilier a évolué avec les réseaux sociaux. Le personnal branding est au cœur des interactions avec des agents qui deviennent des experts et des référents de la vie de quartier; 
  • L’agent immobilier n’est plus un prestataire commercial; son rôle passe désormais par l’accompagnement des prospects. Un suivi qui a lieu avant, pendant et après la vente. Ce qui permet aux professionnels de construire et de fidéliser une véritable communauté autour de lui; 
  • Les réseaux sociaux ont favorisé l’entrée de nouveaux entrants déjà habitués aux codes de l’écosystème web; 
  • Les réseaux sociaux ont donné plus de pouvoir aux clients, qui peuvent plus facilement comparer l’offre des agences immobilières dans leur zone.

entretien_face_a_face_etude_reseaux_sociaux_immobilier

 

L’étude et ses deux parties : que retenir?

 Arrivé au bout de l’étude, quelles sont les conclusions que l’on peut en tirer? Quelles connexions peuvent être faites si on analyse conjointement l’étude quantitative et les résultats des entretiens individuels? 

  • Un professionnel de l’immobilier sur deux est désormais présent sur au moins un réseau social pour son activité professionnelle;
  • Facebook est le premier réseau social utilisé par les entreprises de l’immobilier (35 % y sont présentes);
  •  Avec 31 % de pénétration pour un usage professionnel, LinkedIn est le réseau social le plus utilisé à titre individuel;
  • L’utilisation de chacun de ces réseaux répond à des objectifs différents ou complémentaires. Facebook va principalement être considéré comme une vitrine tandis que LinkedIn va plutôt servir au réseautage et la valorisation de l’expertise. Twitter, quant à lui, sert à la prise de parole et l’expression d’opinions;
  •  Les réseaux sociaux correspondent à un usage professionnel dans l’immobilier. Ils sont intégrés comme un nouvel outil de travail par 81 % des professionnels interrogés. Pour 49 % de ceux-ci, ces divertissements n’en sont plus et ont un impact direct en termes d’amélioration de la performance;
  • 39 % des professionnels de l’immobilier utilisateurs de réseaux sociaux se disent convaincus de l’apport bénéfique des réseaux sociaux. Un bénéfice à la fois pour le business de leur entreprise et pour eux-mêmes. 18 % de l’échantillon pensent le contraire;
  •  Pour près de 60 % des professionnels, le secteur de l’immobilier se prête particulièrement à l’usage des réseaux sociaux. Ces outils permettent bien souvent un passage à une relation qui s’étend à la vie réelle;
  • Le développement de son réseau professionnel est le principal objectif recherché par les professionnels;
  • Les entreprises de l’immobilier privilégient la dimension « média » des réseaux sociaux. Elles utilisent ces outils pour s’informer, partager de l’information. Les réseaux sociaux sont très peu utilisés dans une démarche commerciale pure;
  • En termes de « stratégie réseaux sociaux », si le compte de marque s’impose, la mise en place d’une stratégie mixte est également répandue. Une chose est sûre, les entreprises de l’immobilier ont intégré l’importance d’établir une stratégie : 97 % de celles qui utilisent les réseaux sociaux en ont mis une en place; 
  • L’incitation, la formation et la mesure de performance sur les réseaux sociaux restent des zones de progression clairement identifiées dans les entreprises de l’immobilier.

 

apprentissage_reseaux_sociaux_etude_secteur_immobilier

 

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE Pierre & Vacances CONSEIL IMMOBILIER sur l’impact des réseaux sociaux dans l’IMMOBILIER

Cliquer sur le bouton ci-dessous pour télécharger l’étude PVCI au format PDF.

 

 

Cette étude nous permet d’y voir un peu plus clair en ce qui concerne les réseaux sociaux et le monde de l’immobilier. Les réseaux sociaux sont des outils qui ont séduit les professionnels de l’immobilier. La plupart d’entre eux les utilisent et reconnaissent leur intérêt professionnel. Dans un secteur où la discussion est aussi importante, cela semble logique. Chaque réseau a su se positionner et démontrer son utilité selon les situations et la volonté des professionnels. Même si certains progrès restent à faire, on retient clairement que l’immobilier s’est emparé des réseaux sociaux, et pour longtemps. Pour ceux qui souhaitent retrouver l’étude complète, je vous invite à partager l’article ci-dessus. 

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des startups dans leu ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire