Maintenir un lien virtuel régulier avec ses prospects est essentiel, surtout dans ce contexte de crise sanitaire. C’est ce à quoi répond la newsletter qui permet d’instaurer une proximité avec ses adhérents. Dans cet article, nous allons voir quelles sont les actions pour rendre votre newsletter efficace. Par efficace, nous entendons motiver vos prospects et les fidéliser.

Pourquoi il est important d’avoir une newsletter dans son agence ?

Différencier les enjeux d’une newsletter à ceux d’une campagne emailing

Tout d’abord, une campagne emailing est une campagne plus marketing que la newsletter. Elle consiste à mettre en avant un produit, un service ou un événement. On se sert de ce type d’emailing pour proposer une offre spéciale, communiquer sur un événement ou promouvoir un service. L’objectif ici est d’activer le prospect. C’est-à dire, l’amener à effectuer une action qui vous permette d’aller plus loin que ce que vous pouvez faire juste avec son e-mail.

La newsletter représente en quelque sorte, le média officiel de l’agence. On valorise son activité immobilière mais plus encore sa marque immobilière. La newsletter relaie les actualités de l’agence : contenus éditoriaux (articles, vidéos), analyses du marché, conseils personnalisés selon les cibles (vendeurs, acheteurs, locataires, investisseurs). L’important est de proposer un contenu qui soit intéressant pour l’abonné et qui puisse être renouvelé régulièrement. En conclusion, la newsletter sert à informer vos prospects.

À quoi doit servir votre newsletter immobilière ?

Maintenant que nous avons différencié une campagne emailing de la newsletter, concentrons-nous sur les enjeux d’une newsletter. À quels besoins doit-elle répondre pour être efficace ?

  • Tout d’abord, une newsletter (de façon générale) sert à fidéliser vos prospects. Comment ? Grâce à l’envoi régulier de ce format : quotidien, hebdomadaire ou mensuel.
  • Inciter vos contacts à se rendre sur votre site internet, notamment grâce à des liens externes et à des bouton CTA.
  • Générer des demandes d’informations sur un service ou sur un projet immobilier.
  • La newsletter permet à votre agence de communiquer sur ses réalisations, ses offres, ses services et de faire parler des experts sur des sujets immobiliers : prix de l’immobilier dans une zone de chalandise donnée, quartiers dynamiques/attractifs, comment investir en toute sécurité ?  
  • Savoir ce qui intéresse vos adhérents pour pouvoir proposer une newsletter encore plus adaptée à leurs besoins.
Newsletter Reception Immobilier 2.0

Les clés pour créer une newsletter efficace

Travailler le fond de votre newsletter

Lorsqu’on emploie le terme fond, on entend par-là le propos de votre newsletter. Quels messages vous devriez faire passer à vos abonnés. 

Faites attention à la périodicité 

Là il ne s’agit pas réellement du fond de la newsletter. Toutefois, penser à la périodicité d’une newsletter répond à un souci de cohérence. C’est la cohérence qui vous aide à viser juste.

Évitez les newsletters quotidiennes et privilégiez des envois hebdomadaires, 2 fois pas mois ou mensuels. Les gens reçoivent déjà beaucoup d’emails et se plaignent de ce trop-plein d’informations. Si votre newsletter immobilière n’est pas un minimum espacée, vous risquez deux choses. Tout d’abord,  de ne pas apporter de valeur ajoutée à votre contenu et enfin (surtout) de provoquer la lassitude des adhérents et donc, fatalement des désabonnements. 

Segmentez votre newsletter immobilière selon vos cibles

Bien que celui puisse être complexe, je vous conseille d’avoir plusieurs newsletters et ce, adaptée pour chacune d’entre elles à une cible donnée. Tout d’abord, partez sur une newsletter générale. Enfin, une newsletter pour les vendeurs, une newsletter pour les acheteurs et une newsletter destinées aux locataires. 

Gérer plusieurs newsletters demande une organisation mais cela vous aidera à rendre ce mail plus qualitatif et plus juste. Voici comment vous pouvez articuler vos newsletters immobilières :

  • Vous pouvez opter pour une newsletter générale mensuelle. Celle-ci regrouperait les temps forts du mois dernier dans votre agence. À savoir : le nombre de ventes et d’achats immobiliers, vos nouveaux recrus dans l’agence et enfin des actualités à venir pour le mois qui débute. L’objectif de cette newsletter est de rendre l’actualité de votre agence “attractive”.
  • Pour votre newsletter dédiée aux propriétaires, insérez essentiellement des données : combien se vendent des maisons et/ou des appartements dans tel quartier, partagez des contenus multimédias sur des astuces de homestaging (vidéos, articles). Enfin,  donnez un aperçu des mandats en cours pour ceux qui hésitent à mettre leurs biens en vente.
  • Pour votre newsletter dédiée aux acheteurs, insérez là aussi quelques données. Apportez des informations sur les prix de l’immobilier :  comme par exemple les prix des maisons et des appartements selon les quartiers). Donnez des conseils sur l’investissement d’un bien. Cela peut être l’occasion de faire appel à un courtier et de communiquer ses conseils, ou de présenter un courtier en ligne pour donner un ordre d’idées à de futurs acquéreurs). Enfin, donnez aussi un aperçu des mandats en cours.
  • Pour votre newsletter tournée vers les locataires : délivrez des astuces pour que les futurs candidats puissent trouver plus facilement leur futur logement. Par exemple, les documents à joindre pour constituer un bon dossier, comment faire quand on n’a pas de garant ou les critères à prendre en compte dans sa recherche de logements. Pour finir, présentez quelques logements en location sur votre site internet.
Newsletter Segmenter Cibles Immobilier

Relayez les articles de votre blog

Avoir un blog immobilier est une vraie valeur ajoutée pour valoriser son expertise immobilière. En effet, il donne à voir votre maîtrise du marché et en quelque sorte, justifie vos conseils auprès de vos clients. Vous servir de votre newsletter pour promouvoir ce savoir-faire est donc un pré-requis. Grâce à voter newsletter, vous allez donc informer vos adhérents sur l’actualité immobilière, valoriser votre blog et donc par extension, l’expertise immobilière de votre agence.
Petit conseil. N’hésitez pas à mettre la photo des auteurs de l’article pour humaniser et personnaliser le contenu. Cette dimension humaine apporte en effet plus de convivialité et plus de force à votre contenu.

Retrouvez notre dossier pour créer et optimiser votre blog immobilier

Relayez vos actualités sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux représentent la vitrine positive et chaleureuse de votre agence. Mettez en avant les derniers contenus que vous avez postés sur vos réseaux sociaux. Je vous recommande de  montrer la publication qui a généré le plus d’interactions afin d’afficher le dynamisme de votre agence.
Il faut humaniser votre newsletter.  Privilégiez donc des contenus qui concernent votre agence et votre équipe.

Consacrer une petite rubrique sur l’actualité de votre quartier

Vous allez me dire, “oui mais le contexte sanitaire complique les choses”. Il est vrai. Néanmoins, il demeure très important de soutenir les professionnels et commerçants de votre zone de chalandise. Surtout en cette période. 

N’hésitez pas à relayer l’activité commerciale de votre zone de chalandise. Cela peut être, l’annonce de nouveaux commerçants, des initiatives solidaires ou la recommandation d’endroits où sortir. N’oubliez pas de rappeler les gestes barrières.

La forme de votre newsletter

Les éléments clés à prendre en compte en ce qui concerne le “fond” de votre newsletter ont été cités. Voyons maintenant comment vous pouvez mettre tout cela en forme.

Faites un objet court et percutant

Cela vaut pour tous vos mails. Soyez court et incisif dans votre objet de mail. Ce dernier doit résumer le contenu de votre newsletter et donner un ordre d’idées sur ce qui attend vos lecteurs. Essayez d’insuffler de la bonne humeur pour que vos abonnés aient encore plus envie de parcourir votre mail. Par exemple, misez sur l’humour en faisant des jeux de mots.

Soignez le design

Votre newsletter immobilière doit taper dans l’œil de vos contacts et être agréable à regarder. Par conséquent, celle-ci doit être aérée, colorée et imagée avec une séparation nette de vos rubriques. Voici comment vous pouvez optimiser ces paramètres :

  • Restez fidèle à la charte graphique de votre agence. Cela passe par insérer le logo de votre agence, utiliser les couleurs de votre agence (celles que l’on retrouve sur votre site internet) et la police de votre site web. 
  • Illustrez votre newsletter immobilière avec des images. Notamment en intégrant les articles ou les contenus qui proviennent de votre site internet, de votre blog ou de vos de vos réseaux sociaux. Il vous suffit simplement d’exploiter les images que vous avez utilisées pour ces contenus.
Aperçu Newsletter Immobilier2.0 Stories Instagram 1
Voici un exemple de Newsletter réalisée par la team Immobilier 2.0

Adoptez un format responsive  

Tous les mails se lisent de plus en plus depuis un smartphone car plus rapide et plus direct. Si votre newsletter n’est pas adaptée à la taille de votre smartphone, vos adhérents vont décrocher et abandonner la lecture de la NL. La plupart des outils dédiés à la création de newsletter proposent de le faire automatiquement. Nous aurons l’occasion de citer ces outils en fin d’article.

Permettez à vos abonnés de passer à l’action

Lorsque l’on parle de “passer à l’action”, on entend par là inciter votre prospects à cliquer.

Pour y parvenir, aidez vos contenus à se faire désirer. Faites des textes courts et/ ou des résumés pour que vos abonnés aient envie de lire la suite. Ensuite, insérez des CTA pour que vos abonnés puissent consulter la totalité de votre contenu selon sa source de diffusion : site internet, réseaux sociaux… Parmi les exemples de CTA vous pouvez les formuler de la manière suivante  “Lire la suite”, “Voir toutes nos annonces”, ou encore “Voir la publication”.

Enfin,  insérez des liens externes dans vos contenus pour que les lecteurs puissent être redirigés vers la page source : site internet, blog immobilier, réseaux sociaux…

Newsletter Click Immobilier2.0

Insérez des boutons Réseaux Sociaux 

Intégrer des boutons de réseaux sociaux comporte un intérêt majeur. Faire en sorte que vos lecteurs vous suivent sur vos réseaux sociaux et interagissent dessus. Bien évidemment, ces boutons peuvent tout simplement donner à voir vos contenus.
Cela vaut pour tous les autres éléments mais partez de ce principe. Vos abonnés ne doivent pas aller chercher des informations concernant votre agence immobilière. Ils doivent tout retrouver sur votre newsletter et être redirigés automatiquement vers les pages qui les intéressent.

Permettez à vos abonnés de vous contacter

Le principe est le même que pour vos points contacts sur votre site internet. Via notre newsletter, vos prospects doivent pouvoir vous contacter sans avoir à chercher.
Dans le cas où vos abonnés auraient besoin d’une information, intégrez un point contact. Cela peut être au moyen d’un lien externe et/ou via un bouton CTA. Je vous propose les formulations suivantes : “Posez-nous vos questions ici”, “Cliquez ici pour plus d’informations”, “Demander un renseignement”. Ce lien externe ou votre CTA va ensuite rediriger vos adhérents vers une page dédiée où vos contacts pourront poser leurs questions.
De plus, renseignez le numéro de votre agence. Passer un coup de fil et communiquer de vive voix peut représenter un gain de temps très important pour vos prospects.

Mesurez la performance de votre newsletter

Supposons que vous avez mis en place tous les éléments recommandés dans cet article. Il est temps de mesurer la performance de votre newsletter pour adapter la ou les prochaines que vous allez envoyer. En effet, selon le comportement de vos lecteurs, vous pourrez segmenter votre liste par centre d’intérêt et ensuite proposer des contenus spécifiques. Par exemple, pour les abonnés qui ont cliqué sur des articles dédiés aux investisseurs, vous pourrez leur envoyer un mail spécifique et plus étoffé sur la question. On peut également envisager un ciblage plus précis avec des pubs marketing sur Facebook ou  Instagram avec leur adresse mail.

Pour avoir accès à ces informations, il vous faudra évaluer le taux d’ouverture et le taux de clic de votre newsletter. Les CTA vont par exemple vous renseigner sur ce qui intéresse ou désintéresse vos contacts. Différents outils d’emailing permettent de mesurer ces statistiques pour vous : Mailchimp, Sarbacane ou encore ActiveCampaign.

Vous connaissez maintenant tous les rouages d’une newsletter réussie. Ce format de mail est loin d’être inutile, surtout dans un contexte qui limite les rencontres physiques. Faites en sorte de personnaliser au maximum votre newsletter immobilière pour que celle-ci valorise vos compétences ainsi que votre marque immobilière. Comme vous le feriez sur votre site internet ou vos réseaux sociaux !

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite