Le logiciel de transaction est souvent présenté comme le couteau suisse de l’agent immobilier. Un outil indispensable qui l’accompagne dans l’ensemble de son activité. Alors, si tout le monde admet que le logiciel est indispensable pour gérer la relation client, qu’en est-il de la phase en amont? Le logiciel de transaction permet-il, en plus de gérer les clients, d’en rentrer de nouveaux? Hé bien, la réponse est oui, vos logiciels intègrent des fonctionnalités très intéressantes pour générer des clients vendeurs. On vous apprend à tirer le meilleur parti de vos outils tout de suite. 

Cet article a été rédigé avec les partenaires de la catégorie logiciels immobiliers de notre service La Réserve. Cet annuaire référence les meilleurs prestataires du marché immobilier. Dans le cadre de ce référencement, nous avons passé plusieurs partenariats avec des acteurs performants sur leur marché et pertinents pour nos lecteurs. 

La fonctionnalité de recherche des biens vendus

Pour convaincre un vendeur de signer en exclusivité avec soi, il faut pouvoir lui prouver que l’on est le professionnel qui correspond à ses besoins. Il faut, preuves à l’appui, lui montrer que l’on saura vendre sa propriété. Que l’on saura faire mieux que la concurrence, et surtout, que l’on saura le faire en protégeant ses intérêts. Un vendeur qui cherche à être rassuré le sera face à un professionnel capable de lui dire « J’ai déjà vendu 5 propriétés comme la vôtre dans la zone, l’année précédente. Voilà comment cela s’est passé ». Et c’est là que votre logiciel va vous aider. 

La plupart des logiciels vous permettent d’avoir un historique des transactions que vous avez réalisées. Un bon moyen d’avoir une visibilité sur la performance de l’agence, mais pas seulement. Cette fonctionnalité permet de « prouver » que l’on saura s’acquitter de la tâche. Que l’on a l’expérience et l’expertise nécessaires. C’est également un bon moyen d’éduquer le client et de lui fournir des informations avec des preuves à l’appui. Des informations qui ont de la valeur pour lui et qui lui montrent, une fois encore, pourquoi il devrait signer en exclusivité chez vous.

BeYat : « Montrer à un vendeur à l’aide d’une tablette le nombre d’acquéreurs potentiels pour son bien, ainsi que les biens déjà vendus dans la zone sur le dernier semestre augmentent significativement la confiance qu’il pourra vous porter et l’inciteront à signer un mandat avec vous plus rapidement. »
 
Adapt’immo : « Le logiciel My Adapt permet aussi de visualiser les biens vendus par les autres agences utilisatrices du logiciel. Cela permettra donc à l’Agence d’utiliser ces données et aussi celles de ses confrères. »

On arrive d’ailleurs à un autre levier que la recherche de biens vendus nous permet d’activer : la communication. Toutes ces informations vont nous permettre de créer des supports de communication extrêmement ciblés. Le fait qu’un T3 se vende en moyenne en 20 jours dans votre agence. Que cette durée s’allonge si le prix est légèrement au-dessus du marché. Ou encore que l’été est la meilleure période pour vendre son pavillon. Toutes ces informations ont de la valeur pour les prospects. Une valeur que seul vous, professionnel du secteur, avez dans votre base de données. C’est donc l’occasion de diffuser ces informations et d’appliquer toute une stratégie d’inbound marketing autour de ces dernières. Vous pouvez mettre en place des rapports de marché, des études par type de bien, des listes des choses à faire et à éviter, etc. Tout ceci grâce aux informations contenues dans votre logiciel de transaction. 

Le Rapprochement avec la base acheteurs

Face à un vendeur, pouvoir dresser en quelques clics une liste de potentiels acheteurs est un argument indéniable. Imaginez, à la sortie d’un R1, que vous puissiez affirmer que vous avez déjà 5 acheteurs potentiels à contacter. Face à ce type d’argument, le vendeur ne peut être qu’impressionné. Vous lui montrez concrètement, et dès le premier rendez-vous, pourquoi est-ce qu’il doit travailler en exclusivité avec vous. Vous prouvez que vous êtes un expert sur votre marché, expertise représentée notamment par une base de données de clients travaillée pendant des années. 

Mais en quoi votre logiciel va-t-il vous aider à communiquer de cette façon auprès des propriétaires? Tout simplement grâce à ses fonctionnalités de rapprochement. Ces fonctionnalités permettent de retrouver rapidement des listes de prospects que l’on a identifiés comme intéressés pour un type de bien. Cette possibilité est souvent utilisée pour gagner du temps, mais on vient de voir que l’on peut facilement le transformer en argument face aux vendeurs. 

Netty : « C’est l’un des standards des logiciels de transaction. Cependant, avec Netty, vous pouvez ajouter des critères de sélection personnalisés. Un tag de rapprochement permettra de désigner n’importe quelle spécificité. Par exemple, en région parisienne, un professionnel pourrait mettre en désignation « Vue sur la tour Eiffel ». En clair, chacun peut adapter le logiciel Netty aux spécificités de sa zone de chalandise et aux besoins de ses clients. De plus, le rapprochement sur l’appli Netty Mobile permet de montrer en direct le nombre d’acquéreurs potentiels, même quand on est sur le terrain. »
 
Adapt’immo : « My adapt multiplie les axes de rapprochements : en effet le logiciel vous permet de croiser les données entre vos acquéreurs et vos biens, les biens des agences avec qui vous avez mis en place un inter agence mais aussi avec la pige.

Enfin grâce aux alertes automatiques vos acquéreurs peuvent être immédiatement prévenus, par email, lorsqu’un le prix d’un bien visité a baissé , ou lorsqu’un nouveau bien correspond à leur recherche. »

La Multidiffusion comme argument 

« En travaillant en exclusivité avec notre agence, votre annonce sera diffusée sur l’ensemble des portails les plus pertinents, du plus gros au plus petit ». Voilà le type de phrase que veulent entendre les vendeurs. Ils ne veulent pas savoir pour quelle raison vous travaillez avec un portail plutôt qu’un autre, ils veulent simplement être assurés que leur annonce sera le plus visible possible. Trop peu de professionnels pensent à mettre en avant la multidiffusion, car c’est devenu quasiment une norme. Pourtant, pour le vendeur, c’est un élément de première importance. 

C’est une fois que l’on a rassuré ce dernier que son annonce sera visible partout là où il faut que l’on peut décliner son argumentaire. Que l’on peut lui expliquer pourquoi ce petit portail local est plus qualitatif qu’un mastodonte national. Et ainsi, vous lui montrez que vous alliez expertise locale et connaissance du marché avec process généralisé. Votre connaissance est mixée avec les standards du marché et c’est ce qui vous rend efficace.

BeYat  : « En utilisant la multidiffusion de votre logiciel, vous maîtrisez les informations publiées de vos mandats en temps réel. Hormis le gain de temps que ça peut apporter à l’agent immobilier, vous pourrez convaincre vos vendeurs qu’en passant par vous, leurs annonces seront diffusées plus vite, avec une garantie d’homogénéité sur tous les portails de publicité. »

Petit argument non négligeable : le fait que tout cela est automatisé et que vous pouvez ensuite optimiser chaque diffusion l’une indépendamment de l’autre. Il faut savoir qu’en moyenne, un client s’attend à ce que sa propriété soit en ligne sous 45 minutes. L’automatisation va le rassurer quant à la rapidité de publication de son annonce. Ensuite, l’optimisation va vous permettre de le rassurer en lui indiquant que vous allez adapter votre stratégie pour sa propriété en fonction de chaque plateforme précisément. 

L’espace privé pour les clients

« Où en est la vente de ma propriété? » « Comment je peux m’assurer que l’agent immobilier fait bien son travail? » « Combien de visites ont eu lieu jusqu’à présent? » Voilà une liste de questions, non exhaustive bien entendu, assez représentative des interrogations que rencontre un client pendant la mise en vente de sa propriété. Derrière ces questionnements se cache en réalité une seule chose : la volonté d’être informé, d’être tenu au courant. C’est un souhait que l’on retrouve chez la quasi-totalité des vendeurs. Hé bien, imaginez-vous ne plus avoir à décrocher le téléphone pour répondre à ces questions? Mieux encore, pouvoir annoncer directement au client qu’il n’aura pas à vous appeler pour suivre ce type d’avancées? On a ici un argument de taille, qui montre au client que vous êtes au courant de ses peurs et que chez vous, il sera accompagné. 

Certains logiciels vont proposer des espaces privés pour vos clients. Sur ces espaces, ils peuvent consulter l’avancée des démarches concernant la vente de leur propriété. Ils vont retrouver les différents documents, les comptes rendus de visite ou encore le nombre de leads généré par leurs annonces (en fonction de ce que vous souhaitez communiquer). Et cet espace privé est un argument qui fera la différence entre la signature d’un mandat exclusif et la signature d’un mandat simple (voire pas de signature du tout). 

Netty : « Les propriétaires apprécient pouvoir suivre à tout moment les actions effectuées pour vendre leur bien. Cette transparence peut être un atout pour rentrer des mandats. Bien que proposer un « espace propriétaire » ne soit pas encore une pratique généralisée dans la profession, c’est une tendance qui s’amplifie, les internautes étant de mieux en mieux informés sur les aspects relatifs à une vente immobilière. L’accès à une telle interface pourrait donc devenir une fonctionnalité incontournable dans un futur proche. »

Les Fonctionnalités de collaboration

« Signez en exclusivité chez nous et vous pourrez bénéficier de la force de 5 agences locales, mais avec un seul intermédiaire privilégié à votre écoute ».  Voilà le type d’arguments qu’un vendeur veut entendre. En une seule phrase, on vient de lui expliquer qu’il allait bénéficier d’une force commerciale qui opère sur toute la zone d’activité et qu’en plus, il n’aura besoin que d’un point de contact pour cela. Le type d’argument qui allie donc performance et qualité de service et que vous avez peut-être à portée de main. En effet, plusieurs logiciels intègrent des fonctionnalités de collaboration entre agences. Fonctionnalités qui vous sont utiles en interne, mais que l’on n’utilise trop peu comme argument. Pourtant, c’est le type d’accroche qui déclenche la signature : chez moi, vous pouvez toucher tous les acheteurs de la ville, toujours avec un seul interlocuteur. Si vous êtes utilisateur de ces fonctionnalités, vous devez donc les transformer en argument. 

Collaboration Article Logiciels

Voici comment votre logiciel de transaction peut vous aider concrètement à rentrer de nouveaux mandats. Les outils que vous utilisez et les fonctionnalités de ces derniers sont des éléments à valoriser auprès de vos clients. Après tout, si vous êtes équipé de la sorte, c’est pour vous permettre de les accompagner au mieux. Il suffit de leur rappeler. N’hésitez pas à nous dire en commentaires quelles sont les fonctionnalités les plus importantes pour vous et comment vous les valorisez auprès de vos clients. Et en attendant, n’hésitez pas à aller faire un tour sur la catégorie logiciels immobiliers de La Réserve. 

Cet article concerne BeYat (Logiciels immobiliers, Startups immobilières, Chatbots immobiliers, Création site internet immobilier), Netty (Logiciels immobiliers, Référencement immobilier, Création site internet immobilier, Intercabinet) et Adapt immo (Logiciels immobiliers, Référencement immobilier, Création site internet immobilier).

Découvrez les Logiciels immobiliers de La Réserve