Depuis six ans, divers acteurs après PurpleBricks développent en file indienne un modèle hybride (mix startup + agence traditionnelle + modèle PAP) au forfait : ils cassent leurs tarifs pour attirer un maximum de clients adeptes du do it yourself (environ 50 % des recherches via Internet).

Mais la baisse de revenus enregistrés fin 2018 par l’agence anglaise et le cas de Proprioo, startup française qui abandonne le prix fixe pour une commission quasi nulle, posent aujourd’hui la vraie question de leur pérennité.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Comment le business model au forfait s’implante sur de plus en plus de territoires;
  • La vérité sur ce mode de fonctionnement et ses limites.
  • Les principaux acteurs de ce marché ainsi que ce qui constitue leurs forces et faiblesses

Un Business Model au forfait dynamique…

En effet, PurpleBricks a développé à l’échelle UK une stratégie agressive visant gros un volume d’affaires : des transactions immobilières à coût fixe très accessible (environ 1000 £) et sans commission. L’agence s’est vite étendue à l’international : Australie en 2016, Canada et US en 2017.

Séduisant pour les investisseurs…

La startup anglaise a bénéficié en mars 2018 d’un gros investissement du groupe allemand Axel Springer (propriétaire notamment de SeLoger et Logic-Immo), soit 125 M de £ pour une participation minoritaire de 11,5 % au capital du britannique. En juillet 2018, PurpleBricks a racheté de son côté le canadien Comfree/Duproprio pour 51 M de $. Conséquence : en fin d’année, l’agence représente près de 5 % du marché de l’immobilier au Royaume-Uni, grignotant des parts de marché substantielles à des groupes immobiliers historiques comme Countrywide.

…Mais fragile 

De tels investissements ne garantissent aucunement la rentabilité d’un tel Business Model, a fortiori sur le long terme. Mike DelPrete, qui écrit chez nous sur ces sujets, qualifie le modèle de Winners take All. En réalité, PurpleBricks est la seule agence en ligne qui fait du bénéfice en Angleterre. Et ils ont 70 % du marché des agences low cost, et 5% du marché sur toutes les agences confondues. Ils sont leaders. Au final, le modèle n’est rentable que pour ceux qui ont atteint une masse critique. Car ils font des économies d’échelle en traitant beaucoup de dossiers et là leurs process ont du sens. Maintenant se pose la question de savoir combien coûtera le maintien de cette place de leader, quand un concurrent sérieux passera à l’offensive ?

Marton Agence Immobiliere Prix Fixe Analyse Business Model Marketing

Où en est-on aujourd’hui ?

Vous êtes déjà membre Premium ?

 

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

    • Vincent Lecamus
      Vincent Lecamus says:

      Salut @Anthony, c’est vrai que l’on a pas parlé des business models des agences au forfait mais des agences immobilières low cost. UneMaisonBleue est un modèle top parce que je n’ai aucun doute sur sa rentabilité 😉
      Et son objectif n’est pas le même. Il ne s’agit pas d’un modèle winner take all, qui vise à prendre les parts de marchés des agences traditionnelles, mais plutot à proposer une alternative aux clients. Tu me dis si je me trompe 🙂

  1. Ivan Laffranchi
    Ivan Laffranchi says:

    Article intéressant. Nous avons lancé Homstate en Italie en 2017 et nous avons ferme l’exercice 2018 avec un bénéfice. La commission d’avance fixe est très difficile à appliquer et une commission de 1 990 euros en cas de vente est plus facile à appliquer.

  2. DAVID WIZO
    DAVID WIZO says:

    Merci Vincent pour cet article très intéressant … et je découvre que le modéle de commission à 2% que je développe avec mon agence immobilière Local Agent est en vogue … et est adopté par d’autres agences digitales après avoir testé la commission fixe.

    J’ai crée Local Agent l’année dernière avec un modèle d’agence immo locale et digitale . Notre concept :
    Une commission 2.0 et une Communication 3.0

    Notre métier bouge , les codes changent et ça fait du bien de dépoussiérer notre vieux métier !

    http://www.local-agent.fr