Deux propriétés portugaises ont été échangées contre l’équivalent de 4 millions d’euros en cryptomonnaies. Alors au-delà de l’effet d’annonce (cela fait maintenant près de 5 ans que l’on parle de propriétés vendues via les crypto) on s’est dit que c’était l’occasion de revenir sur la question des cryptos et plus largement de la blockchain dans l’immobilier. 

Revenons en premier lieu sur l’actualité centrale. La vente de deux propriétés de luxe pour un montant de 4,1 millions d’euros en cryptomonnaies. 

C’est la société Prometheus International qui a développé et commercialisé ce projet immobilier. Cette dernière entend se spécialiser dans la commercialisation de propriétés de luxe via les cryptomonnaies. Selon l’entreprise, il s’agit de « la première et la plus chère acquisition d’une propriété de luxe au Portugal depuis la révolution de la blockchain ».

Une nouvelle cryptomonnaie pour les échanges dans l’immobilier ?

Côté cryptomonnaies : c’est la devise Cardano (ADA) qui a été utilisée pour cette transaction. Une monnaie qui existe depuis quelques années et qui fait partie effectivement des crypto les plus suivies et les plus “sures” (si on peut parler de sûreté dans un monde ou le bitcoin peut perdre 50% de sa valeur du jour au lendemain). D’ailleurs le japon vient récemment d’annoncer qu’il autorisait les transaction via cette monnaie-ci pour les ressortissants japonais. Un élément qu’il convient de souligner, le japon étant extrêmement précautionneux aux sujets des devises numériques. 

En effet, vous l’apprenez peut-être ici, mais le bitcoin n’est pas la seule cryptomonnaie sérieuse. Avec le temps de plus en plus d’institutions se positionnent sur la blockchain et lancent leur token. Selon la valeur apportée par le projet de l’institution (ou de l’entreprise) les tokens peuvent prendre plus ou moins de valeur et s’imposer comme de véritables actifs. 

Selon le projet en question certaines institutions et entreprises vont même jusqu’à lancer leur propre blockchain. Par exemple Ethereum est une blockchain à part de la blockchain Bitcoin, et Cardano est également une blockchain à part. Et sur ces infrastructures (car c’est ce qu’est une blockchain) vont venir se greffer tout un tas de projets. 

Blockchain et immobilier : de nombreux projets à venir

Si je vous en parle ici ce n’est pas pour rien (pas de panique, Immo2 ne devient pas “le journaldescrypto3”) c’est parce qu’effectivement de plus en plus de projets blockchain voient le jour dans l’immobilier. Qu’il s’agisse de signature électronique, d’investissement croisés, de sauvegarde du carnet numérique du bâtiment… et tous ces projets ne sont pas forcément liés au bitcoin.

Donc oui.. demain en tant que professionnel de l’immobilier vous allez devoir apprendre à composer avec des sigles tels que ETH, BTC, ADA, DOT.. et j’en passe. Pour accompagner vos clients.. mais également pour respecter vos obligations professionnelles. Par exemple tout ce qui a trait à Tracfin et au fait de vous assurer de la provenance des fonds. 

En attendant, pas de panique. Chez Immo2 on vous prépare des articles aux petits oignons pour vous permettre de tout comprendre sur la blockchain et l’immobilier en 2021. En attendant vous avez toujours nos anciens articles qui vont vous aider à y voir beaucoup plus clair. 

Poursuivre ma lecture au sujet de la blockchain et de l’immobilier

à propos

Arnaud Hamzaoui

Article rédigé par Arnaud Hamzaoui

L'un des anciens chez Immobilier 2.0, on l'a formé sur les bancs de l'école! Arnaud est responsable de la section Actualités et veille sectorielle. C'est lui qui déniche les dernières news de l'industrie immobilière et qui les compile. Il s'occupe aussi de la rédaction d'a ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium