Basée sur le temps réel et donc la disponibilité des agents, cette start-up soulève deux questions intéressantes sur le temps réel et le mandat simple.

 

Qu’est-ce que Curb Call ?

La start-up américaine propose simplement aux agents immobiliers de se rendre disponible sur l’application lorsqu’ils le sont et aux potentiels acheteurs de visiter lorsqu’ils le souhaitent des biens immobiliers correspondant à leur recherche.

 

uber-immobilier

 

Voilà ce qu’ils disent sur le site : « Curb Call est une application qui met en relation acheteurs et agents immobiliers en temps réel. Les acheteurs seront souvent choisis pour la première fois, par rapport aux biens que les acheteurs veulent voir. La technologie on-demand commence à faire partie de notre quotidien. De plus, les acheteurs, à qui un bien plait, souhaitent souvent visiter dès que possible. Avec Curb Call, ces acheteurs peuvent solliciter un agent à proximité et disponible en 1 clic. Si votre bien immobilier est sur Curb Call, vous pourriez être celui qui reçoit le lead ! »

L’idée est assez intéressante puisqu’elle répond à une vraie demande client, le temps réel devient une vraie demande et on fait des recherches immobilières pendant notre temps libre.

 

Les bénéfices du temps réel

Ce qu’il faut surtout mettre en avant, c’est les avantages d’une telle solution. En effet, en se basant sur deux stats dont on a l’habitude de parler sur Immobilier 2.0 :

  • lorsqu’un lead est recontacté dans les 15 min il y a 85% de chances pour que ce lead vous écoute et/ou rentre en contact avec votre agence
  • 74% des propriétaires vont faire appel au premier agent immobilier avec lequel ils sont rentrés en contact

L’application a donc un réel intérêt pour créer du nouveau business. Vous pouvez vous en inspirer, en vous rendant disponible en temps réel sur votre site Internet ou en répondant aux mails rapidement  aux mails , etc.

 

immobilier-temps-reel

 

Si vous souhaitez booster la qualité de vos contacts, je vous invite à lire l’article : Ne ratez plus aucun business : les secrets du rappel client ! très instructif sur le sujet .

 

La question du mandat simple

En France, un outil comme celui-là aurait une saveur toute particulière pour le client et pour l’agent immobilier ou le mandataire, notamment à cause du mandat simple. En effet, les biens en mandat simple étant disponibles chez plusieurs professionnels de l’immobilier.

Imaginons une application qui dédoublonne les biens et renvoie vers l’agent qui est disponible de suite. La concurrence serait fortement accrue. Des idées comme ça risquent d’arriver en France ; il est donc vraiment temps de travailler son taux de mandat exclusif pour être prêt. Qu’en pensez-vous ?

 

Les perspectives pour le futur

Enfin, je trouvais intéressant de finir sur une projection dans les quelques années à venir. Comme vous avez pu le lire, les Google Glass risquent de révolutionner la recherche immobilière :

Imaginez vos clients se baladant dans le quartier, trouvant un bien immobilier à quelques mètres grâce aux Google Glass ou a des applications comme Geoimmo, capable de contacter l’agent immobilier pour une visite, de suite… C’est peut-être le futur…

 

GoogleGlass-immobilier

 

Que pensez-vous d’une telle application ? Quelles solutions allez-vous mettre en place pour profiter de l’ultra réactivité que propose le mobile, aujourd’hui ?

 

 

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. COJAN says:

    Le curb call est très certainement positif au niveau rèactuvitè cependant j’y vois un inconvénient majeur en relation avec la découvertes du prospect acquéreur qui dans ces conditions serait oublièe et ouvrirait la porte à des visites inutiles de prospect acquéreurs curieux

  2. Max says:

    Pour résumer n’importe quel touriste de l’immobilier vous appelle à n’importe quelle heure pour visiter un bien et vous passez votre journée à courir pour des clients qui ne le sont pas (90% des gens) et au final vous ne toucher pas un rond vu que vous n’avez pas fait de découverte client. Super !

    Useless

  3. FOXIMMO says:

    Encore une application qui pense rendre service aux AI en inventant les relations avec les vendeurs ou les acquéreurs, mais comme le soulignent Cojan et Max, ca n’est pas comme cela que ca marche !
    Quant à Geoimmo quelle est l’intérêt ou l’apport de ce site qui prétend localiser les biens sans en connaitre l’adresse ?

  4. Florian Mas
    Florian Mas says:

    Aux USA ou au Canada, tous les mandats sont partagés. C’est-à-dire que vous pouvez appeler n’importe quel agent, il pourra vous faire visiter TOUTES les propriétés disponibles sur le marché même s’il n’a pas le mandat de vente.

    Dans ce contexte, l’intérêt est de capter un acheteur qui veut une visite au plus vite avec l’agent le plus proche… La découverte se fera alors pendant la visite… pour rediriger l’acheteur vers d’autres propriétés du marché. Mais au moins le lead est capté et le client a commencé la relation avec l’agent qui a répondu le plus vite…

    Florian

  5. Vincent Lecamus
    Vincent Lecamus says:

    @Cojan, @Max, @Foximmo
    Qu’est-ce qui vous empêche de faire une découverte client? Aujourd’hui, les acheteurs vous contactent déjà en grande partie pour des biens immobiliers, que ce soit via les publications que vous faites sur les portails webs, dans les magazines papiers ou sur votre vitrine. La seule différence est la réactivité, qui risque de devenir de plus en plus une demande de la part de vos prospects. Après, à vous de ne pas changer votre processus de vente, que ce soit la découverte client ou la qualification de son projet. Peut-être adapter un peu les méthodes..

  6. FOXIMMO says:

    Je vous rassure et vous avez raison la disponibilité et la vitesse de réaction ont toujours été (et seront toujours ) un challenge pour l’AI, que ce soit pour entrer un mandat ou faire une visite. Mais les acheteurs ont déjà tout les outils à leur disposition afin de contacter l’agence.
    Je ne vois pas vraiment en quoi Curb call est un plus dans le contexte francais : comment dédoublonne t’il les annonces ? ( la moins chère ou la plus complète) afin de contacter l’agence la plus disponible ( disponible = compétente ?).
    A suivre …..

    • Vincent Lecamus
      Vincent Lecamus says:

      Bonjour,

      Je pense qu’il faut prendre le problème dans l’autre sens. Pour l’instant, ce n’est encore qu’un outil utilisé aux Etats-Unis, qui correspond à une demande client. Si le modèle fonctionne et qu’une copie, ou que la société, arrive en France, comment les agents immobiliers en France vont pouvoir s’adapter? Et, par extension, comment, aujourd’hui, l’agent immobilier peut proposer des services et/ou des outils pour répondre à cette demande, cette attente de réactivité de la part des prospects. Enfin, une chose est sure, la réactivité du professionnel améliore la transformation du client.

      Ensuite, pour ce qui est d’adapter le modèle au marché français, ça soulève effectivement des problèmatiques : le mandat simple sera surement un handicap (l’acheteur choisira à priori le moins cher), le partage de mandat (MLS ou intercab) sera-t-il un plus pour augmenter ses ventes? Un moins qui risquera de diminuer son CA?

      Pour l’instant, l’idée vient de sortir. Deviendra-t-elle un plus pour le prospect? Un indispensable? Fonctionnera-t-elle? L’avenir nous le dira. Il faut rester en veille 😉

  7. Jimmy says:

    Les us et la france c’est un autre monde. Aux us 90% des clients passent pas un AI. Notre combat est la vente entre particulier et non le confrère qui fait son boulot.
    Oui aux MLS bien sure! obliger la vente via un AI pour sécuriser la vente, le financement, les litiges, la perte de temps et des honoraires à 2 ou 3% moi je suis prêt.

    Vaut mieux rien avoir qu’un mandat simple. 1 client sur 2 cherchera à passer en direct. Moi je suis en province et l’immobilier est encore diff de paris. Les problématiques sont complètement diff.

    La découverte client ne se fait pas dans l’appartement, dans ce cas toutes les visites sont des découvertes.. on réduit l’AI à ouvrir une portes et prendre 10k€ d’honoraires. encore un voleur!.. 🙂

    Ne cherchons pas à révolutionner le monde de l’immobilier… Mais casser le PAP, réduire les contraintes de constructions et donner envie à l’investisseur de sortir son argent des banques.