La première partie de cette série a examiné en détail les stratégies de croissance de Compass, pendant que la deuxième partie s’est posé la question sur le statut de Compass : société tech ou agence immobilière traditionnelle? La troisième partie a comparé sa valorisation de 4,4 milliards de dollars aux chiffres de ses pairs dans l’industrie immobilière.

La quatrième partie va traiter de la pérennité. Compass peut-il maintenir sa stratégie d’acquisition agressive – et coûteuse? Les agents, sans lesquels Compass ne générerait aucun revenu, resteront-ils heureux et resteront-ils sous la bannière Compass? Et peut-être plus important encore, l’entreprise peut-elle être bénéficiaire?

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Comment s’articulent entre eux les différents éléments de la stratégie de Compass;
  • La façon dont le réseau à mis en place les leviers pour pérenniser sa stratégie d’entreprise;
  • Comment le réseau compte aller chercher de la rentabilité en générant de fortes dépenses pour l’instant

La recherche de rentabilité

Compass n’est pas rentable. Compte tenu de ses dépenses massives – à la fois pour soutenir ses acquisitions de « brokers » et pour assurer son nombre croissant d’employés –, il ne peut tout simplement pas être rentable (pour le moment).

Vous êtes déjà membre Premium ?