Considéré comme le premier réseau immobilier mondial, Keller Williams, déjà présent au Canada, attaque l’Europe : France, Belgique, Luxembourg. Son objectif : optimiser ses Market Centers via son réseau d’agents en plaçant la barre très haute en termes de ticket d’entrée, de CA, mais aussi d’innovations technologiques.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Les principaux leviers de management qu’utilise Keller Williams pour motiver et attirer ses collaborateurs;
  • Comment le réseau a-t-il mis en place une stratégie agressive pour s’implanter sur de nouveaux territoires;
  • Pourquoi le réseau se décrit-il comme une société technologique plus qu’une société immobilière.

Le market center : point névralgique de la stratégie de Keller Williams

Certes, le modèle du Market Center est séduisant et se démarque de la concurrence : ce vaste centre d’affaires est à la fois un espace de coworking, d’accueil, de réunion et de formation. À mi-chemin entre l’agence traditionnelle hyper concentrée et le réseau de mandataires trop dispersé, il offre une superficie moyenne de 400 m². Chaque espace peut réceptionner une centaine de conseillers.

Le Market Center regroupe divers services et outils pensés pour accueillir les clients et permettre à ses membres de travailler en mode collaboratif. Ainsi, le bureau d’un notaire coexiste avec plusieurs corners d’accueil clients, des salles de visite virtuelle, de réunion ou de formation. Les collaborateurs de ces enseignes, obligatoirement affiliés au réseau (contrairement au modèle Coworkimmo, où il suffit de travailler dans l’immobilier pour y être accepté), peuvent exercer leur métier sur place s’ils le souhaitent. L’agent travaille en équipe, représente la marque et participe aux formations menées par son manager. Il bénéficie de tous les outils technologiques en place et est toujours bien entouré.

Le Market Center de Keller Williams ne fonctionne pas uniquement dans le secteur où il est implanté; il soutient les agents sur plusieurs projets extra-muros grâce à son réseau international. Il développe également une culture locale via le marketing associatif : le week-end, il prête ses locaux vides à des associations pour du vide-dressing, des expositions d’art, ou encore des animations pour enfants.

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite