Tout commence avec la passion de Richard Barton pour le secteur de l’immobilier depuis que sa mère exerce le métier d’agent. Suite au succès que connait sa précédente entreprise, Expedia, il décide de créer, avec son ancien directeur général, Lloyd Frink, un site dédié à l’immobilier. L’idée d’un site vu et revu ne leur plait guère, ils décident donc de proposer un nouveau service.

C’est bien tout ça mais qu’est-ce qu’ils font concrètement ?

Ah ! Ceux qui cherchent à acheter ou à vendre un bien immobilier vont être mécontents de ne pas habiter aux Etats-Unis. En effet, Zillow permet à tout un chacun d’estimer ses biens en temps réel, oui vous avez bien lus, estimer ses biens en temps réel. Alors comment ça marche. Très simplement. Tout commence par une carte de géo localisation Bing (Microsoft) de tous les USA sur laquelle sont référencés un certain nombre de biens immobiliers par Etat.

Zillow immobilier

J’ai toujours rêvé d’acheter une maison à Las Vegas, pour le coté culturel j’imagine. Je double clique donc sur l’Etat du Nevada, puis sur Las Vegas jusqu’à ce que la carte me montre la ville et les différents biens immobiliers qui on été vendus, ou qui sont à vendre, dans cette ville. Et voila 61 biens à acheter et 3 vendus à coté des casinos. Bien entendu, une fois que les biens sont vendus, j’aurais les informations sur ces derniers.

Zillow immobilier

Autre chose intéressante, je peux sélectionner des critères pour faire seulement apparaitre les biens qui m’intéressent. Par exemple, un appartement de moins de 250 000 euros avec 1 chambre minimum, etc.

Zillow immobilierPar pure curiosité, je clique sur les appartements vendus (en jaune). Là, stupeur et ravissement, Zillow me fournit des informations sur :

– le prix de vente du bien

– l’estimation faite par Zillow

– la description complète de l’appartement (année de construction, surface habitable, nombre de pièce, rénovations…)

– différents calculs de financement mensuel

– une vue satellite du bien avec Bird Eye, la technologie de Bing

– la fluctuation de la valeur du bien depuis sa mise en ligne

– le prix des taxes locales

– les écoles, les supermarchés des environs

– etc…

– Une autre question ?

Vous cherchez à acheter, à vendre, à déménager, voila le site parfait pour avoir un maximum d’information. Vous pouvez comparez votre bien avec plus de 60 millions de biens qui sont répertoriés à l’heure actuelle sur le site. Plus besoin donc d’agents immobiliers, plus besoin d’experts même si, bien évidemment, Zillow les référence sur son site, par région et par activité.

Aujourd’hui, le site n’est présent qu’aux Etats-Unis mais peut être bientôt, il traversera l’Atlantique ; vous en serez bien sur les premiers avertis !

Au fait, j’ai entendu parler de deux applications I-phone qui font un carton dans le pays de l’oncle Sam, peut être que Florian nous en dira un peu plus.

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Aurélie says:

    Cet article est très intéressant, et nous montre à quel point la technologie avance…
    Mais froid dans le dos ! « Plus besoin d’agent immobilier », c’est donc toute une institution qui serait en péril !
    Dans ces cas là, bien heureuse que ce soit disponible qu’aux US ! J’aimerais bien connaître la réaction de nos confrères américains et savoir quel système ils ont pu trouver pour survivre !

  2. Avatar
    Ruth says:

    Aurélie,
    Je pense que l’union fait la force. Le système de MLS (Multiple listing system) en place aux USA fait que la majorité des biens sont vendus par les professionnels qui partagent leurs fichiers et le FSBO (For Sale By Owner) est minime par rapport au 50% de PàP pratiqué en France. Ce qui démontre que la transparence ne nuit pas aux professionnels.

    En France il y a un manque de transparence pour le consommateur. Si les Notaires et les professionnels de l’immobilier travaillaient un peu plus en fichier commun ils pourraient communiquer des prix m2 plus fiables et en phase avec les fluctuations du marché. Le consommateur connaîtra la vraie valeur du professionnel et sera moins tenté de vendre ou d’acheter sans lui. Comme aux USA.
    Ruth

  3. Avatar
    Julie Gaucher says:

    Ruth,

    Je suis d’accord avec toi sur le principe en général et nous avons toujours cru à la transparence et avons été les premiers a rendre publiques, les adresses des propriétés sous mandat et à permettre l’affichage de photos multiples sur notre site Internet.

    Il y a un petit hic cependant, si nous admettons d’emblée que le professionnel de l’mmobilier ne disparaîtra pas puisqu’il est un intermédiaire de marché important, générateur de milliers de $$$$$ pour l’économie, il devra cependant élever son niveau d’intervention afin d’être aussi, sinon plus informé que son client…son rôle étant devenu d’avantage un rôle conseil…Ce n’est maleureusement pas toujours le cas et c’est un des facteurs importants de désertion des clients qui se tournent vers des sites organisés de PAP, lesquels pullulent depuis les 2 dernières années…

  4. Avatar
    Annonces immo vente Antibes Juan says:

    L’union fait la force et l’on trouve maintenant le systéme MLS en France.Il s’agit de l’AMEPI,promu par les agences les plus en pointe et les mieux formées comme celles de la fnaim et des grandes réseaux comme ORPI, Century 21 et Laforêt.

  5. Avatar
    Christian Michaud says:

    Bonjour,

    L’analyse est un peu courte et volontiers dramatisante (normal, il faut bien éveiller l’attention…).

    J’opposerai à cette toute-puissance annoncée, la prise en compte d’un critère bien plus important dans l’achat et qui d’ailleurs est bien reconnu aux USA, à savoir que l’on préfère s’adresser à de véritables professionnels plutôt qu’à des particuliers (sinon comment expliquer que 95% des mandats ne soient pas vendus en FSBO), et à du concret plutôt qu’à du virtuel – il faut bien garder à l’esprit que même aux USA, et nonobstant l’impact des subprimes sur leur marché immo, on n’en est pas encore à acheter une maison comme une auto, et heureusement d’ailleurs. Le coup de coeur, le sentiment de l’achat juste, le suivi efficace de la transaction jusqu’à l’acte authentique, etc., vous croyez vraiment qu’un particulier peut le générer? Pour avoir vu des particulier présenter une maison à plus d’un mio d’€, j’en doute…

    Je retiens néanmoins de tout cela une véritable utilité pour ramener les clients mandants à la réalité des prix du marché, car là plus personne ne peut sortir des clous. Mais cela existe déjà sous la forme de bases de données librement accessibles (voir notaires.fr et meilleursagents.com).

    Cela dit, bon article sur la géoloc!

    Salutations,

    M. Michaud