Combien de concurrents avez-vous dans votre secteur ? On le sait tous, l’immobilier est un secteur hyper concurrentiel. Ce qui force les professionnels à redoubler d’efforts face à la concurrence. Parmi les chevaux de bataille principaux : la visibilité. Le plus visible part avec un net avantage face à la concurrence. Et pour être visible en 2021… pas de secret : c’est sur Internet qu’on va se battre. Pour cette interview, nous sommes partis à la rencontre d’experts en visibilité en la personne de Baptiste Sangouard, qui officie chez Ubiflow. 

Ubiflow propose une démonstration gratuite de sa solution pour les lecteurs d’Immo2.
Retrouvez cette offre en cliquant ici.

La visibilité sur Internet : le référencement, cheval de bataille incontournable pour les professionnels de l’immobilier

« Mettons les pieds dans le plat d’emblée ! Google My Business est-il indispensable aujourd’hui pour les agences immobilières ? »

« Oui, complètement, et cela pour une seule et bonne raison : ce levier permet d’être visible localement. C’est un levier indispensable pour être vu des particuliers qui vont chercher une agence immobilière localement ».

En somme, Google My Business permet de se positionner face aux clients qui vont chercher des professionnels. Cela permet de répondre à une problématique que les agences ont depuis plusieurs années :  les requêtes telles que « achat appartement + nom de la ville » sont trustées par des géants tels que les portails immobiliers. Ces requêtes sont devenues petit à petit inaccessibles pour les professionnels de petite et moyenne taille. Google My Business propose donc ici une alternative de visibilité et une solution à une problématique de dépendance. 

« C’est quoi les informations indispensables à saisir dans Google My Business ? »

Sur Google My Business, on parle d’attributs pour parler des informations que l’on saisit dans l’outil. Comme toujours avec Google, l’idée est de fournir des informations à la fois aux internautes et au moteur de recherche pour optimiser le référencement du support en question. 

« L’agence doit donc se mettre à la place du client qui va se dire : j’ai besoin d’une agence immobilière, dans tel secteur, joignable à tels horaires, par tels canaux. 

Donc : la catégorie d’entreprise; les services proposés par l’agence : transaction, gestion locative (beaucoup d’agences peuvent oublier ces précisions, pourtant importantes pour la conversion); la zone de chalandise de l’agence; les horaires où l’agence est ouverte, mais aussi les horaires où elle est joignable; numéros de téléphone; adresse mail; site Web; etc. » 

« Est-ce qu’il y a des attributs spécifiques favorisés par Google ? »

Avec la COVID-19, certains attributs spécifiques ont été mis en place. Comme la nécessité de présenter un pass vaccinal, le respect des normes de sécurité… Ce sont des éléments qui vont permettre à une agence de se différencier. Mais il n’y a pas, à proprement parler, « d’attributs magiques ». 

Il faut plutôt se demander comment donner plus d’informations que la concurrence. Par exemple, si le bâtiment remplit les normes PMR, s’il y a des aménagements spécifiques, etc. En plus de renseigner les internautes, on va également nourrir l’algorithme de Google et ainsi favoriser le référencement de la fiche de l’agence. 

« Ok, mais entre nous… c’est quoi le secret pour une fiche Google My Business qui passe devant les concurrents ? » 

Pour notre expert, un des points qui peut vraiment faire la différence entre une fiche GMB et une autre, c’est les réponses aux questions et commentaires des clients. C’est un levier encore méconnu, mais extrêmement puissant sur Google My Business. Il faut répondre à tous les commentaires et avis, qu’ils soient positifs ou négatifs. 

D’ailleurs, les avis sont centraux sur Google My Business. « Les avis clients sont également un excellent moyen d’animer votre fiche et de démontrer votre expertise. De façon plus générale : allez chercher des avis clients sur votre fiche. C’est central sur Google My Business ». 

« Mais, au final, comment j’anime ma fiche Google My Business ? »

Une fois de plus, Google ne déroge pas à ses propres règles : la récence du contenu est un des éléments pris en compte dans le référencement de votre fiche Google My Business. 

« En vrai, il y a beaucoup plus de leviers pour animer sa fiche Google My Business que ce à quoi l’on pense aux premiers abords ! On peut mettre en avant des biens à vendre. Ou encore des biens vendus, pour démontrer notre efficacité ». 

Les agences peuvent aussi utiliser les fonctionnalités de publication pour parler des actualités de l’entreprise, présenter les nouveaux services… Et c’est justement là que la solution d’Ubiflow intervient. L’entreprise va animer les fiches en publiant automatiquement les annonces sous forme de posts sur GMB. Ubiflow permet également la gestion des avis clients. En alertant les professionnels sur les questions et avis qui méritent une réponse, etc. Le but étant d’automatiser au maximum la gestion de la fiche Google My Business et d’optimiser ce qui ne peut pas être automatisé. 

Instagram : après avoir boosté notre référencement, Ubiflow s’attaque aux problèmes de la présence sur les réseaux sociaux

Mon interlocuteur a voulu revenir sur la nouvelle fonctionnalité proposée par Ubiflow : la diffusion automatique des annonces sous forme de publication Instagram. Et pour cause, le réseau est un vecteur de visibilité indispensable pour les pros de l’immo qui souhaitent se différencier. 

« Depuis juin, les clients d’Ubiflow ont cette possibilité, ce qui leur permet de tester un nouveau canal de diffusion et renforce leur indépendance vis-à-vis d’autres médias ». 

« Est-ce que vous auriez des conseils d’utilisation de ce réseau social ? »

« Le premier conseil, cela va, bien entendu, d’avoir un compte professionnel. Après, c’est simplement de respecter les codes de la plateforme : vous devez susciter le coup de coeur chez l’internaute ». Une stratégie un peu différente d’autres plateformes où l’on va chercher à donner le maximum d’informations. 

« Ensuite, je peux conseiller aux agents d’utiliser les outils tels que les stories ou les Reels pour diffuser les annonces, mais aussi pour présenter l’équipe. Le format vidéo permet de créer une proximité entre l’internaute et le négo.  Avec les Reels, présentez donc vos équipes et vos mandats, et avec les stories, je vous invite à jouer avec la fonctionnalité sondage pour générer de l’interaction. »

L’outil proposé par Ubiflow entend donc faciliter la diffusion des annonces au niveau local (en jouant notamment sur les hashtags, la localisation) et ainsi pousser la bonne annonce à la bonne personne, au bon moment… L’outil va également permettre aux professionnels d’améliorer leur stratégie en leur faisant des recommandations en termes de visuels mis en avant, etc.

Et d’ailleurs, avant de finir notre interview, Baptiste me prévient qu’Ubiflow est actuellement au travail sur de nouvelles fonctionnalités de diffusion des biens à vendre et à louer via Facebook (on rappelle que le réseau a récemment coupé les vannes des publications automatiques sur sa marketplace…). 

Retrouvez l’entretien vidéo d’Ubiflow

à propos

Arnaud Hamzaoui

Article rédigé par Arnaud Hamzaoui

L'un des anciens chez Immobilier 2.0, on l'a formé sur les bancs de l'école! Arnaud est responsable de la section Actualités et veille sectorielle. C'est lui qui déniche les dernières news de l'industrie immobilière et qui les compile. Il s'occupe aussi de la rédaction d'a ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium